Cet article date de plus de 7 ans

Le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs démonté. Le 9e en Bretagne

Incendié partiellement dans la soirée de mercredi, le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs est démonté ce jeudi. C'est le 9e a être retiré en Bretagne en un an sur les 14 portiques à avoir été installés sur les routes bretonnes.
La RN 176 coupée pendant le démontage du portique écotaxe de Jugon-les-Lacs
La RN 176 coupée pendant le démontage du portique écotaxe de Jugon-les-Lacs © G. Raoult
Le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs ne dressera plus sa silhouette sur la RN 176 entre Dinan et Lamballe. Comme neuf autres en Bretagne, il a été démonté. A l'origine de cette suppression de la structure, un incendie allumé avec des pneus mercredi soir au pied de l'un des piliers.

Les experts de la société Ecomouv ont décidé de désassembler le portique. L'opération a duré plus de 2 heures ce jeudi après-midi et a nécessité une coupure de la circulation d'une demi-heure sur cet axe fréquenté.

9 en 1 an

La liste des portiques démontés s'allonge. Ils sont maintenant 9, 9 portiques écotaxe rayés de la carte en Bretagne en un an sur les 14 initialement installés.

Pour mémoire :
- le premier à avoir été pris pour cible le 2 août 2013 était celui de Guiclan dans le Finistère;
- à l’automne, ceux de Melgven (29), Pont-de-Buis (29), Saint-Allouestre (56) et Lanrodec (22) avaient suivi;
- après une petite trêve hivernale, les hostilités avaient repris à St Aubin-du-Cormier (35), Montauban-de-Bretagne (35) et Bain-de-Bretagne (35);
- et donc celui de Jugon-les-Lacs ce jeudi.

Aujourd’hui, il ne reste donc plus que 5 portiques intacts dans la région : 2 dans le Morbihan à Brec'h et Elven et 3 en Ille-et-Vilaine à Plélan, Cogles et Erbré.

Et la facture elle, commence a être très lourde… Même si ces équipements sont démontés en partie préventivement, rappelons qu’ils ont coûté entre 500.000 et 1 million d’euros chacun.
Le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs ce jeudi 5 juin
Le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs ce jeudi 5 juin © G. Raoult
© G. Raoult
© G. Raoult
© G. Raoult


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ecotaxe faits divers