• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lorient: le centre de Kerpape fête ses cent ans.

En 1914, la Mutualité Française prenait la décision d'acquérir un terrain de 17 hectares en bord de mer, à Kerpape pour y construire un sanatorium. Depuis, l'établissement morbihannais est devenu un centre réfèrent de rééducation et de réadaptation fonctionnelle. Retour sur cent ans d'histoire...

Par Eric Nedjar

Au début du XXème siècle, une importante épidémie de tuberculose sévit partout en France. Réunie en congrès à Lorient, en 1914, les adhérents de la Mutualité Française prennent la décision de construire un sanatorium. Pour cela, un terrain de17 hectares est acquis, en bord de mer, au lieu-dit de Kerpape sur la commune de Ploemeur (Morbihan). Pour les mutualistes, c'est l'acte fondateur de centre.
Les travaux débutent le 2 janvier 1918 et en 1920 le sanatorium accueille ses premiers pensionnaires.

Arrive la guerre

Kerpape est réquisitionné par les allemands mais subit aussi les incessants bombardements des alliés sur Lorient. Une partie des bâtiments sont détruits, au mois d'août 1942, la décision est prise de délocaliser le centre et de transférer ses malades à Lamotte-Beuvron dans le Loir-et-Cher.
En 1945 commencent les travaux de reconstructions, mais il faut attendre encore un an avant que les malades puissent revenir sur Kerpape.

La transformation

Le 19 décembre 1959, la Commission Administrative valide le projet de reconversion du sanatorium. Un important plan de travaux prévoit la construction d'un pavillon hospitalier pour enfants et des locaux scolaires, d'une piscine d'eau de mer chauffée, d'un gymnase, de salles de kinésithérapie, d'ergothérapie, d'électrothérapie, de radiologie ainsi qu'une salle de conférence et une bibliothèque.
Après plusieurs années de travaux, en 1965, Kerpape devient un Centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelle pour adultes et enfants.
De 1975 à 1987, toutes les unités d'hospitalisations sont reconstruites et une école va être ouverte en 1992. Depuis lors, Kerpape ne cessera de s'agrandir, de se moderniser. Toujours à la pointe de l'innovation, il est le seul centre en France à posséder un laboratoire d'électronique complètement intégré composé de deux ingénieurs au service de ses patients.

Aujourd'hui, le centre de Kerpape emploie 700 personnes et accueille 400 patients par jour. Les 2/3 en hospitalisation complète. Ses trois missions sont la rééducation, la réadaptation et l'insertion aussi bien pour les enfants que pour les adultes.



Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus