Athlétisme : la perchiste bretonne Marion Lotout en finale aujourd'hui

Marion Lotout aux Championnats du Monde à Moscou en 2013 / © FRANCK FIFE / AFP
Marion Lotout aux Championnats du Monde à Moscou en 2013 / © FRANCK FIFE / AFP

Elle sera la seule perchiste française à participer à cette finale des Championnats d'Europe d'Athlétisme à Zurich en Suisse aujourd'hui à 19h19. La Bretonne Marion Lotout s'est qualifiée mardi pour la finale grâce à un saut à 4,45 mètres à son deuxième essai.

Par Krystell Veillard

Elle s'est qualifiée d'un cheveu mardi pour cette fameuse finale d'aujourd'hui, franchissant lors de son deuxième essai la barre à 4,45 mètres. Marion Lotout représente désormais le seul espoir français de la discipline pour cette ultime épreuve, puisque mardi lors des qualifications, Marion Fiack et Vanessa Boslak sont restées bloquées à 4,35m et 4,25m.

"Je sais que je peux aller plus haut"

A nos confrères de l'Equipe elle confiait à l'issue de sa qualification : «L’entrée dans un concours, ce n’est jamais facile. J’ai failli passer à côté à 4,15m (franchi au troisième essai) mais je suis en finale ! Il faut se régler. J’ai réussi à prendre mes marques. A 4,45m, c’est un joli saut, j’étais libérée dans ma course, dans ma perche. Je sais que je peux aller plus haut. En finale (ce jeudi), il faudra se lâcher. Il n’y a pas de grosses favorites. Il y a des filles à 4,70m. Il y a ensuite un gros paquet entre 4,55m et 4,65m et, là, il y a plein de places à grappiller.»

La jeune athlète de 24 ans, est née à Saint-Brieuc où elle a démarré l'athlétisme en 2004. Elle était licenciée à l’Athlétisme sud 22 jusqu'en 2012, mais depuis 2013 elle a rejoint le Stade Sottevillais 76, avec Philippe D'Encausse, comme entraîneur.

Un joli palmarès

On peut rappeler que la jeune fille a été championne de France junior en 2008, puis espoir en 2009, 2010 et 2011. En 2012 elle se qualifie aux JO de Londres grâce à un saut à 4,50m en 2011 aux championnats de France à Albi. Elle finira 14ème en qualifications.

C'est en 2013, qu'elle remporte son premier titre extérieur « élite » à l'occasion des Championnats de France au stade Charlety avec un saut à 4,50m. Durant cette même année elle établit un nouveau record personnel avec 4,60m à Grenoble, mais aux championnats du monde à Moscou, elle finira 12ème seulement en finale. En 2014, elle remporte son 3ème titre élite en salle avec un saut à 4,56m à Bordeaux.

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus