• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Magazine du Rhum : La “petite fiancée de l'Atlantique”, revient sur sa victoire en 1990

On l'avait appelé à l'époque "La petite fiancée de l'Atlantique". Florence Arthaud est la première femme à avoir remporté la Route du Rhum, c'était en 1990, après 14 jours et dix heures de mer. Patrick Soulabaille, sur les quais de Paris, revient avec elle sur cette fameuse édition.

Par Krystell Veillard

Ce magazine jette un rapide coup d'oeil sur l'actualité de la semaine, avec la présentation très officielle de cette édition 2014 de la Route du Rhum à Paris, en présence des 90 skippers engagés dans l'épreuve, un record de participation.

Florence Arthaud, l'invitée de l'émission


Mais l'invitée de l'émission, présentée depuis Paris, c'est la navigatrice Florence Arthaud, qui en 1990 à 32 ans, est la première à franchir la ligne d'arrivée sur son bateau Pierre 1er, au terme de 14 jours et 10 heures de navigation et malgré une hémorragie durant la course. Elle raconte qu'elle partait cette année-là pour arriver dans les trois premiers, mais ne pensait pas gagner. Elle se souvient qu'ils étaient tous là, au départ, les Poupon, Birch, etc... onze grands marins à battre, avait-elle noté sur sa liste.
"J'ai vécu une belle époque, la course était une véritable aventure. On était une bande de copains à terre. On n'avait rien, mais on avait des bateaux et on avait la liberté !" C'est la première femme à remporter l'épreuve, avant Ellen Mac Arthur en 2002.

Le magazine du Rhum, skippé sur les quais de la Seine par Patrick Soulabaille

Mag 13 Route du Rhum avec Florence Arthaud - samedi 27 septembre

 

Juliette, vétérinaire et skipper


Un numéro décidément très féminin. Un reportage signée Sylvaine Salliou et Jean-Michel Piron s'intéresse à une jeune femme, engagée dans la compétition. Juliette Pétres, est vétérinaire de profession. Cette jeune femme de 32 ans s'est lancé un défi : participer à la Route du Rhum. Il y a 5 ans, elle a tout laissé tomber pour vivre sa nouvelle passion, le bateau. Il lui manque 100 000 euros pour boucler son budget. Elle doit aussi passer l'épreuve de qualification pour la Route du Rhum. Mais rien ne l'arrêtera.

Il n'y a pas d'âge pour rêver de course au large


Le dernier reportage du magazine, nous entraîne à la suite de résidents d'une maison de retraite de Dol de Bretagne, embarqués à bord du vieux gréément, la Belle Angèle, pour une virée au large de Saint-Malo. Une idée de Marie-Line, animatrice de l'établissement et Guadeloupéenne. Cette année, à l'occasion de la route du Rhum, elle avait prévue d'emmener quelques-uns de ses résidents à l'arrivée de la course, chez elle, aux Antilles. Faute de fonds, l'expédition n'aura pas lieu, en revanche, elle a pu organiser cette sortie en mer... Un reportage d'Anthony Masteau et Jean-Michel Piron.

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus