Cérémonie de recueillement à Saint-Médard trois ans après l'accident de train

Le 12 octobre 2011, un accident au passage à niveau entre un TER et un camion avait fait 3 morts et 45 blessés, à Saint-Médard-sur-Ille en Ille-et-Vilaine. Ce dimanche, trois ans plus tard, une cérémonie de recueillement en hommage aux victimes se tenait sur les lieux de l'accident.

Dépôt de gerbes ce dimanche devant la stèle érigée en mémoire des victimes de l'accident de TER de Saint-Médard-sur-Ille (35)
Dépôt de gerbes ce dimanche devant la stèle érigée en mémoire des victimes de l'accident de TER de Saint-Médard-sur-Ille (35) © T. Bréhier
Ce 12 octobre 2011, le TER reliant Rennes à Saint-Malo, rempli de salariés qui rentraient de leur journée de travail, avait percuté un poids-lourd de 38 tonnes au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille, le PN n° 11. Le plan rouge avait été déclenché. Le bilan avait était très lourd avec 3 victimes décédées et 45 blessées.

Ce dimanche 12 octobre 2014, trois ans après les faits et comme chaque année à la date anniversaire, une cérémonie de recueillement en hommage aux victimes s'est tenue à deux pas du lieu de l'accident. Plusieurs gerbes ont été déposées sur la stèle érigée il y a deux ans en mémoire des victimes. La commémoration s'est déroulée en présence d'une cinquantaine de personnes : les familles des victimes, des élus locaux et des représentants de la SNCF dont le directeur régional.

Ce moment d'émotion a été marqué par le discours d'une rescapée, Marie-Louise Beaupère, qui a tenu à raconter que "les victimes qui avaient perdu la vie ce jour là faisaient maintenant partie de sa vie".

 

durée de la vidéo: 01 min 53
Cérémonie recueillement trois ans après accident TER Saint-Médard

Où en est-on trois ans plus tard ?

Trois ans après ce terrible drame, dans quelles mesures le site a t'il été sécurisé ? L'accident a t'il fait bouger les choses autour de la sécurité sur les passages à niveau?

Les choses avancent... mais bien lentement. Le PN n°11 de Saint-Médard serait supprimé en 2019. Le point dans ce reportage d'Anthony Masteau, Vincent Bars et Serge Lenaud :
durée de la vidéo: 04 min 27
Trois ans après l'accident de train de Saint-Médard

Fin août dernier, on apprenait que la SNCF avait été mise en examen dans ce dossier par un juge rennais pour "blessures et homicides involontaires".

Aujourd'hui sur les 686 passages à niveau bretons, seulement 6 sont inscrits au programme de sécurisation national.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf faits divers transports en commun
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter