Condamnée pour l'intoxication de salariés, Nutréa renonce à faire appel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystell Veillard
Rassemblement en soutien aux ex salariés de Nutréa Triskalia
Rassemblement en soutien aux ex salariés de Nutréa Triskalia © F. Leroy

Le 11 septembre dernier, Nutréa était condamnée pour " faute inexcusable " après l'intoxication par des pesticides de Stéphane Rouxel et Laurent Guillou, deux ex-salariés de la coopérative d'aliment pour bétail de Plouisy (22). L'entreprise Nutréa-Triskalia a décidé de ne pas faire appel. 
.

.

Condamnée le 11 septembre dernier pour "faute inexcusable" dans l'intoxication aux pesticides de deux anciens salariés, l'entreprise Nutréa-Triskalia, spécialisée dans l'aliment pour bétail renonce à faire appel de cette décision. Un soulagement pour les victimes, quatre anciens salariés, engagés dans ce marathon judiciaire.

Le 30 octobre, une expertise médicale


Laurent Guillou se bat depuis 5 ans pour faire reconnaître son hypersensibilité aux produits chimiques. Une maladie professionnelle invalidante dûe à une intoxication aux pesticides.
Prochaine étape : l'expertise médicale des victimes, exigée lors du jugement par le tribunal des affaires sociales de Saint-Brieuc, afin d'évaluer le préjudice et de fixer les montants de l'indemnisation. Elle devrait se dérouler le 30 octobre à Saint-Brieuc. Reste à trouver un expert de ces maladies environnementales émergentes. Il n'y en a pas en Bretagne.


Le reportage à Trégonneau (22) de Catherine Bazille et Nathalie Rossignol 

durée de la vidéo: 01 min 44
Nutréa condamnée, renonce à faire appel

Interviews :
- Laurent Guillou, ex-salarié Nutréa-Triskalia
- Serge Le Quéau, syndicat Solidaires Bretagne




 


.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.