• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifestation devant une armurerie à Pont-de-Buis contre les violences policières

Devant Nobel Sport à Pont-de-Buis / © F3
Devant Nobel Sport à Pont-de-Buis / © F3

Entre 200 et 300 manifestants convergent vers l'usine de cartouches Nobel Sport à Pont-de-Buis dans le Finistère. L'entreprise fabrique également des grenades et des flashballs pour l'armée et la police. 

Par Stéphane Grammont

L'enquête administrative a conclu que la gendarmerie n'avait "commis aucune faute" dans la mort de Rémi Fraisse lors des manifestations contre le barrage de Sivens. Le rapport de l'Inspection générale de la gendarmerie nationale confirme également que "la mort de Rémi Fraisse est imputable à l'explosion d'une grenade offensive".

Un collectif finistérien contre les violences policières avait appelé à manifester devant ce lieu symbolique. L'usine Nobel Sport produit des cartouches pour la chasse de loisir mais aussi des armes non létales pour l'armée et la police.

"Nous nous opposons à l'utilisation d'armes qui ont mutilé dans des manifestations, entre autres à Nantes, et qui ont tué un jeune homme" a expliqué Gérard, qui venait de Quimper.

Les manifestants protestent également contre une arrestation arbitraire avant la manifestation du 22 novembre à Nantes.

Le tract de la manif #PONTDEBUIS #BREST #NDDL #Novelsport #Sivens

Une photo publiée par Gaspard GLANZ - Taranis News (@taranisnews) le

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus