A Rennes, le cinéma d'animation se donne un genre

"La petite casserole d'Anatole", l'une des créations de JPL films / © K. Veillard
"La petite casserole d'Anatole", l'une des créations de JPL films / © K. Veillard

C'est dans les années 80 qu'émerge le cinéma d'animation à Rennes. Une poignée de jeunes créateurs inventifs, se mettent à travailler ensemble dans de petits ateliers pour fabriquer du dessin animé. Une dynamique s'est depuis instaurée, autour de deux sociétés, Vivement Lundi! et JPL Films.

Par E. Colin avec Krystel Veillard

Reportage

Vivement Lundi est née dans les années 90 et représente aujourd'hui une fourmilière littéralement très animée. Plongée dans cet univers de création de dessins animés en 2D.

Itinéraires Bretagne : reportage Vivement Lundi
K. Veillard, C. Rousseau, H. Tiercelin, AF. Scala, V. Texier

Rencontre

Jean-Pierre Lemouland, directeur de JPL Films revient sur l’histoire et la naissance du genre dans la capitale bretonne. 

Itinéraires Bretagne : rencontre avec Jean-Pierre Lemouland, directeur de JPL films
K. Veillard, C. Rousseau, H. Tiercelin, AF. Scala, V. Texier

Dans le rétroviseur 

En 1996, le réalisateur Bruno Collet s’intéresse aux "Arrêts bergères" qui deviendra au final le film "Le dos au mur". De son côté, Laurent Gorgiard fabrique "L'homme aux bras ballants", un film clé pour l’histoire de l’animation à Rennes.

Itinéraires Bretagne : films d'animation Rennes INA 1996

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus