• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tilly-Sabco à Guerlesquin : reprise du travail lundi

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Ce lundi 9 mars, les salariés de Tilly Sabco vont reprendre le travail à l'abattoir de volailles de Gueslesquin dans le Finistère. Placé en redressement judiciaire le 30 septembre dernier. l'entreprise a été reprise en décembre par la société britannique MS Foods et la CCI de Morlaix.

Par Krystell Veillard

Une page se tourne pour Tilly Sabco. Après bien des difficultés, l'abattage des poulets va reprendre à Guerlesquin. Le 5 décembre dernier le tribunal de commerce de Brest avait désigné les repreneurs de l'entreprise. le groupe britannique MS Foods, allié au fonds d’investissement breton Breizh Algae Invest et à la Chambre de commerce et d'industrie de Morlaix. Un soulagement pour les salariés. 202 d'entre eux, sur les 326 que comptait l'abattoir, sont conservés.

Abattoir créé en 1956


L'abattoir est créé en 1956 par Jacques Tilly. Il passe à l'échelle industrielle dans les années 70-80, se positionnant sur l'exportation de poulets surgelés vers le Moyen-Orient, avec des aides de l'Europe. Après de nombreux soubresauts, rachat par Bourgoin, rapprochement avec Sabco, redressement, grippe aviaire... Tilly Sabco, subit de plein fouet en 2013, l'arrêt des restitutions, ces fameuses aides européennes à l'exportation, qui soutenaient la filière à hauteur de 55 millions d'euros par an.

Cessation de paiement en septembre 2014


Malgré le soutien de l'Etat, au mois de septembre 2014, le PDG, Daniel Sauvaget, est contraint de placer l'entreprise en cessation de paiement. Plusieurs repreneurs se manifestent, dont le britannique MS Foods, qui avec le groupe breton Olmix, a pour objectif de produire des saucisses de volaille, mais surtout du poulet frais et congelé nourri aux algues et sans antibiotique. Une filière, à l'initiative d'Olmix et soutenue par la Chambre de commerce et d'industrie de Morlaix.

Reprise par le britannique MS Foods et redémarrage lundi


Après des travaux de transformation et d'adaptation de l'usine, l'activité redémarre ce lundi avec dans un premier temps, 150 personnes et 50 000 poulets abattus par jour. Une première étape avant que l'entreprise ne retrouve, dans les mois qui viennent, un rythme plus soutenu.

Le récit en images

historique Tilly Sabco
Le récit en images - Interviews : Angelika Maillet, salariée Tilly Sabco, le 5/12/2014 - Jean-Pierre Garion, responsable des approvisionnements Tilly Sabco le 5/12/2014 - Hervé Balusson, PDG d'Olmix, le 4/12/2014

Interviews :
- Angelika Maillet, salariée Tilly Sabco, le 5/12/2014
- Jean-Pierre Garion, responsable des approvisionnements Tilly Sabco le 5/12/2014
- Hervé Balusson, PDG d'Olmix, le 4/12/2014

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus