• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

4.000 .bzh enregistrés depuis décembre

Le .BZH gagne du terrain
Le .BZH gagne du terrain

L'association www .bzh qui gère l'extension internet .bzh se félicite d'avoir 4.000 noms de domaine enregistrés en moins de 5 mois. Des propriétaires qui sont principalement des professionnels.

Par Thierry Peigné

Depuis le 4 décembre dernier, l'extension .bzh est accessible à tous. Le .bzh vise à valoriser et donner une visibilité aux activités économiques, sociales, culturelles liées à la Bretagne. Quiconque se sent un attachement avec la région peut s'en prévaloir à travers l'adresse de son site internet ou de son mail. Il est nécessaire cependant de déposer une demande auprès des bureaux d’enregistrement.
 / © visuel du site www.pik.bzh
/ © visuel du site www.pik.bzh

Des débuts conformes aux prévisions de l'association

Et les enregistrements vont bon train. 4.000 noms de domaine sont déjà effectifs depuis la semaine dernière. L'association www .bzh (www.pik.bzh) qui, par délégation de l’ICANN, l'organisme mondial de régulation d’internet, assure la gestion de ce territoire numérique dédié à la Bretagne, se félicite de ce chiffre de 4.000, conforme aux objectifs qu'elle s'est fixée avec 10.000 noms d'ici décembre 2015.

Selon l'association, "comparé aux autres extensions régionales lancées la même semaine dans les mêmes conditions, le .bzh devance notamment le .eus basque (3 278 noms) et le .gall galicien (1 818 noms)".

Un .bzh protégé

Les règles d'enregistrement sont bien spécifiques afin d'éviter les abus. Un nom de domaine en .bzh ne peut être réservé par une personne morale ou un particulier qu’à condition d’avoir une adresse en Bretagne. A défaut il faut avoir une activité ou un site internet permettant la valorisation du territoire ou de la culture bretonne. Des conditions qui ont pour but de limiter les cas de cybersquatting, c'est à dire l'achat d’un nom de domaine par un tiers afin de nuire ou d'en tirer indûment profit.       

Des professionnels avant tout

70 % des noms de domaine en .bzh correspondent à des entreprises ou des associations, 10 % à des collectivités. Les particuliers, ne représentent pour l’instant que 20 %. Selon l'association, le prix moyen d'achat d'un nom de domaine en .bzh tourne autour des 50€ par an pour un particulier (qui peut à ce prix disposer de plusieurs adresses mails).

Une implantation régionale importante

Les cinq départements de la Bretagne historique représentent 84 % des enregistrements : le Finistère 30%, l'Ille-et-Vilaine 24%, le Morbihan 15%, les Côtes d'Armor 10% et la Loire-Atlantique 5%. A noter que 8% des enregistrements sont le fait de la diaspora bretonne localisée en région parisienne. 
 / © .bzh
/ © .bzh

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus