• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

32è de finale de la coupe de France : le Stade Rennais qualifié aux tirs au but face à Brest (2 - 2; 5 à 4 tab)

La joie de Sarr suite à l'égalisation rennaise / © PHOTOPQR OUEST FRANCE MAXPPP
La joie de Sarr suite à l'égalisation rennaise / © PHOTOPQR OUEST FRANCE MAXPPP

C'est un vrai match de Coupe de France auquel on a assisté au Roazhon Park entre Rennes et Brest (2 - 2). Menés au score à la mi-temps (1 - 2), les Rennais ont égalisé au retour des vestiaires.

Par Stéphane Grammont

La première mi-temps a tenu toutes les promesses de ce derby breton en Coupe de France, entre le second de L2, le Stade Brestois, et les 7è de L1, le Stade Rennais.

C'est d'ailleurs Brest qui ouvre le score avec Gaétan Charbonnier, meilleur buteur de L2, qui met en deux temps la balle au fond des filets.(24').
 


Il remet ça à la 39è minute de jeu sur un coup franc repris de la tête, alors qu'il était étrangement seul au point de penalty.

Les Rennais ont vite réagi en remontant au score grâce à un coupé de la tête au premier poteau par Adrien Hunou, qui marque là son deuxième but de la saison.


Ils ont attaqué fort le match, et ensuite, on a été efficace sur les deux ou trois occasions qu’on a eu. Maintenant ils vont s'exposer, à nous de bien jouer les contres

Gaétan Charbonnier

De retour sur le terrain, les joueurs du Stade Rennais ont entamé la seconde mi-temps en trombe, se procurant en quelques minutes plusieurs occasions dangereuses, jusqu'à ce qu'Ismaila Sarr égalise en frappant fort dans l'axe.
 

Prolongations

Malgré des dernières minutes du temps réglementaire d'une grande intensité, avec des offensives de part et d'autres, les deux équipes sont allées aux prolongations. 


Tirs aux buts


Les tirs au but ont tourné en faveur des brestois, après un arrêt du gardien guyanais Léon, puis d'un tir non cadré de Bourigeaud. Avec deux buts d'avance, les Brestois étaient sur le point de renverser le match. Mais Koubec a plongé du bon côté sur le tir de Diallo, avant que Court, puis Butin tapent la barre transversale.

Revenus à égalité, les Rennais se sont finalement qualifiés avec un arrêt de Koubec sur un tir pleine face de Weber.


Revoir le match :

 


 

Sur le même sujet

Rennes: quand restauration rime avec insertion des migrants

Les + Lus

Les + Partagés