A la rencontre d'Arthur Guérin Boëri, apnéiste de l'extrême

Publié le Mis à jour le
Écrit par Adélaïde Castier avec Marine Barnérias

Arthur Guérin-Boëri réalise des exploits inégalés : nager dans des eaux approchant le zéro degré, sous la glace, où il est capable de parcourir en apnée plus de 100 m sans combinaison. Il parle de son parcours avec beaucoup d’humilité et il a accepté d’être le nouvel invité de Marine Barnérias dans le rendez-vous digital de Littoral « Les Rencontres Complétement à l’Ouest »

Ce qui impressionne tout d’abord, lorsqu'Arthur Guérin Boéri arrive à bord du bateau Littoral à Paimpol, c’est sa taille. L'apnéiste était sans doute prédestiné à atteindre les sommets du haut de ses 1 mètre 97.  

Enfant, Arthur aurait aimé ressembler "à tout le monde". Mais à l’âge de 8 ans, sa maman disparait.  

J’ai été orphelin de mère très tôt. Il a fallu que je me construise beaucoup par moi-même. En cela, je me suis retrouvé très jeune dans le personnage de Jacques Mayol dans le film du Grand Bleu. C’est un peu cliché mais ma première rencontre avec l’apnée a eu lieu de cette manière.

Arthur Guérin-Boëri

Apnéiste

Chaque été, le jeune adolescent, mal dans sa peau avec un corps trop grand pour lui trouve refuge dans les eaux méditerranéennes. La tête sous l’eau, il se sent bien. Mais une fois les vacances terminées, Arthur retrouve Paris sans grand enthousiasme.

Le déclic revient des années plus tard, en 2010, après ses années d’étude. Arthur a 26 ans. Il veut reprendre le sport et décide de s’inscrire dans un club de natation. L’apnée refait surface.  

Une gymnastique mentale particulière

Ensuite, les choses vont aller très vite. Arthur gagne des compétitions, il est repéré et intègre l’équipe de France pour partir au championnat du monde en 2013.

C’était la première fois de ma vie que je m’accomplissais pleinement dans quelque chose. On apprend à dépasser un reflexe de survie qui est l’envie de respirer. Ca impose une gymnastique mentale très particulière.

Arthur Guérin Boéri

105 mètres sous la glace

10 ans plus tard, Arthur Guérin Boéri détient l’un des plus beau palmarès de l’apnée française avec plusieurs titres de champion du monde et 7 records.

Dernier exploit en date, le 7 mars 2022 à Wakefield au Canada. Il s’est immergé dans un lac gelé à 0,7 °C vêtu d’un simple maillot de bain et a parcouru 105 mètres sous la glace, sans respirer et sans palme. Un exploit qu’il raconte minute par minute à Marine Barnérias dans Les Rencontres Complétement à l’Ouest.

Les projets d'Arthur 

Arthur Guérin est aussi l’auteur du livre « Le bien être sous l’eau », un ouvrage où il cherche à transmettre les bienfaits sur le bien-être physique et mental que procure l’apnée. Même sans compétition, la pratique permet une amélioration de la confiance et de la connaissance de soi.

A 38 ans, l'apnéiste déborde encore de projets. Il aimerait se tourner vers l'apnée en immersion libre pratiqué par son modèle, Jacques Mayol, celui par qui tout a commencé. En ce sens, l'invité surprise de ces Rencontres Complètement à l'Ouest est un joli clin d'œil pour Arthur Guérin-Boéri.

Ce programme a pu être réalisé grâce au soutien financier de Petit Navire et de l'association pour la plaisance éco-responsable l'Aper

Retrouvez le rendez-vous Littoral exclusivement digital : "Les Rencontres Complétement à l'Ouest" présenté par Marine Barnérias sur france.tv.

Avec comme premiers numéros, les rencontres avec le navigateur Guirec Soudée, le couple Anne et Jean Le Cam et le skipper Damien Seguin.