A Loudéac, de vieux autorails prêts à reprendre les rails grâce au travail de bénévoles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
A Loudéac, des passionnés redonnent vie à des vieux trains, pour les remettre sur les rails
A Loudéac, des passionnés redonnent vie à des vieux trains, pour les remettre sur les rails © N. Corbard - France Télévisions

Après le succès du Napoléon Express, le train touristique qui relie Pontivy à Lambel-Camors, les bénévoles de l'association Chemins de fer du Centre-Bretagne se sont mis en tête de rénover deux autorails pour répondre à la demande. Et depuis plusieurs mois, ils ne ménagent pas leurs efforts pour restaurer de vieux trains abandonnés

Cela bricole dur à Loudéac. Les bénévoles de l'association Chemins de fer du Centre-Bretagne rénovent actuellement deux autorails qui vont rejoindre le Napoléon Express, le train touristique qui a cartonné cet été à Pontivy

Ce chantier, c'est un terrain de jeu pour grands enfants. 35 personnes s'y relaient le mercredi et le samedi. Chacun découpe, visse, restaure ces belles dames aux parfums d'antan. Cambouis et huile de coude sont les maîtres mots. "On est complètement fous", résume Yvon Roccon, bénévole et ancien cheminot. Mais il rappelle : "On n'en est pas à notre premier. On suit les règles, ça va tout seul".

Tous s'affairent en ce moment sur un autorail de 1959, l'un des plus puissants moteur de la SNCF. Mais il a quelques kilomètres au compteur, après avoir roulé jusque dans les années 2000. La tôle est rouillée. Il faudra plus de 5000 heures de travail pour le remettre en route, sans les plans qui n'existent plus. Certains travaux seront sous-traités pour gagner du temps, comme la rénovation de la tôle. 

Quand on veut bien il y a de quoi s'amuser. Démonter les roues, remettre les roues, il faut mordre dedans

Michel, bénévole de l'association

Préserver un patrimoine

Pour les bénévoles, mettre la main à la pâte est une évidence. "C'est notre patrimoine, celui de tous les Français. Il faut le sauvegarder, surtout quand on peut. Au final, ce n'est que de la main d'œuvre. On souhaite donner ça aux jeunes, parce qu'on a des jeunes qui sont dans l'association qui n'ont pas connu ce matériel là en activité. On passe notre savoir-faire", dit Yves Roccon.

L'enthousiasme autour de ces vieux modèles attirent. Christine est l'une des nouvelles recrues depuis septembre. "C'est un peu magique ici. Il y a toutes sortes de métiers différents, d'âges différents. Même moi qui suis nulle en bricolage, on m'explique, on me montre. C'est très convivial. C'est une vraie découverte pour moi. C'est féérique quand on voit ce qu'ils sont capables de faire". 

Beaucoup de trains touristiques nous envient. On a rendu beaucoup de gens heureux et ça nous fait plaisir.

Frédéric Chaldebas, vice-président de l'association des Chemins de fer de Centre-Bretagne

En juin prochain, l'autorail va rejoindre à son tour la gare de Pontivy, pour garantir l'autonomie de la ligne touristique qui en compte déjà quatre et un engin pour la maintenance. Il pourra accueillir 62 passagers.

En attendant, le Napoléon Express déjà en service va circuler au mois de décembre pour les fêtes et il affiche complet. Les 200 billets se sont vendus en seulement douze heures. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.