Après Ploërmel et Pontivy, Saint-Malo a vendu son ancien tribunal

Publié le Mis à jour le

L'ancien tribunal de Saint-Malo a été vendu ce jeudi 8 avril par une vente interactive en ligne. Le département d'Ille-et-Vilaine, actuel propriétaire, a 72 heures pour examiner les offres et choisir l'acquéreur. En 2020, les anciens tribunaux de Ploërmel et Pontivy ont, eux aussi, été vendus.

2 038 000 €, c’est donc la meilleure offre pour l’ancien tribunal de Saint-Malo mis en vente en ligne depuis ce mercredi 7 avril à 15h.

A 17 h09 ce jeudi 8 avril, la vente s’est clôturée sur ce prix. Les acquéreurs ont bataillé dur dans les derniers instants de la vente en ligne interactive. Le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, actuel propriétaire, l'avait mis en vente à 1 248 000 €.

Il a maintenant 72 heures pour étudier les offres et décider à qui il l’attribue. Le montant proposé n'est pas le seul critère d'attribution, le département regardera aussi le projet porté par les candidats à l'acquisition.

Nul doute que le nouvel acquéreur aura de quoi faire avec les 1853 m2 du bâtiment, contenant une chapelle inscrite depuis 1946 aux Monuments Historiques.

En 1957, le garde des Sceaux, un certain François Mitterrand, assistait à l'audience d'inauguration. Mais la construction a vieilli et le bâtiment n’est plus utilisé depuis l'ouverture d'un nouveau palais de justice en mai 2018. 

 

Deux anciens tribunaux vendus dans le Morbihan en 2020

D’autres tribunaux désaffectés ont été vendus dans la région. La raison : souvent des locaux devenus inadaptés parce que trop anciens.

Les conseils départementaux qui en sont propriétaires les proposent alors à la vente d’abord aux collectivités locales, comme la loi les y oblige. Si aucune collectivité locale ne se montre intéressée, la vente s’ouvre au public.

En juillet 2020, le département du Morbihan a vendu le tribunal napoléonien de Pontivy à la Région Bretagne pour 400 000 €. Un prix en-deçà des 530 000€ estimés par la direction de l’immobilier de l’État au moment de la mise en vente.

Le bâtiment accueillera des services de la Région.

En janvier 2020, c’est l’ancien tribunal de Ploërmel qui trouvait enfin preneur, dix ans après sa fermeture. Estimé à 360 000 €, il est cédé à un investisseur privé pour 200 000 €.

Entre temps, plusieurs projets ont été abandonnés à cause du coût de la restauration du bâtiment. Des logements et une brasserie devraient s’y installer.