Cet article date de plus de 5 ans

Archive met son public en orbite

Il n'y a pas d'heure pour planer avec Archive. Les britanniques précurseurs du trip hop au milieu des années 90 ont réussi à rassembler un public assez large à une heure pas forcément adaptée à leur style de musique
Archive aux Vieilles Charrues 2015
Archive aux Vieilles Charrues 2015 © AFP Fred Tanneau
Y a -t-il une heure plus appropriée pour écouter Archive ? Pour certains fans la prestation des britanniques aurait gagnée à être plus tardive. Le public était pourtant là, mais les avis à la sortie du concert sont partagés...

Les conquis

Pour Antoine, la petite trentaine, pas de d'hésitation "le son était bien, bonne évolution et bonne présence du groupe sur scène ! ". Jacques, la cinquantaine qui découvrait le groupe sur scène affiche sa satisfaction: " c'est planant !  j'ai l'habitude d'écouter cela tranquille à la maison, et en fait ça passe super bien en festival !". Pour les 3 copains Greg, Nadège et Jérémie, fans de la première heure "c'est une bonne prestation, le public était à l'écoute même si on les a connus plus péchus [...]. ¨Peut être était-ce un peu tôt ?" ... la question est posée même si on peut aussi penser que c'est justement ce qui permet à des groupes d'accéder à de nouvelles oreilles...

Les sceptiques

Pour Guillaume et Elodie ce n'est pas que l'heure qui pose problème. Selon eux Archive est plutôt un groupe de studio et il manquait ce soir aux Vieilles Charrues de la fusion avec le public. C'est aussi l'avis de Nicolas qui aurait préféré les voir jouer un peu plus tard.


© Maylen Villaverde - France 3 Bretagne

Archive une formation et une musique toujours évolutive

Archive s'est fait connaître en 1996 à la sortie de son premier album Londinium. Le groupe devient, avec Massive Attack, une référence du mouvement Trip hop. Mais la formation ne cesse de changer et avec elle le style et les influences, plus rocks, plus électriques. La chanteuse Roya Arab et le rappeur Rosko John vont quitter le groupe, d'autres arrivent... Après de très différents albums le groupe a perdu quelques aficionados en route mais en a aussi conquis d'autres. Nul doute que ce fût encore le cas ce soir...
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vieilles charrues culture musique