Cet article date de plus de 4 ans

L'autonomie énergétique : le rêve de Ouessant

Fin novembre, la PME quimpéroise Sabella a réussi une levée de fonds de 8 millions d'euros pour continuer à mener à bien ses projets hydroliens. L'île d'Ouessant a été raccordée à cette énergie marine renouvelable. Elle pourrait devenir exemplaire à l'aube de la transition énergétique. 

© France 3 Bretagne
Expérimenter différentes solutions de gestion de l'énergie c'est ce que fera l'île d'Ouessant jusqu'en 2019. D'ici 20130, l'association des îles du Ponant ambitionne de parvenir à l'autonomie énergétique 100 % renouvelable sur Sein, Molène, et Ouessant. Cette expérimentation passe par les technologies numériques et devrait permettre aux îliens de faire des économies d'énergie. 

Les hydroliennes marines de Sabella : un raccordement positif

La PME quimpéroise Sabella a réussi une levée de fonds de 8 millions d'euros pour continuer à mener ses projets hydroliens en Bretagne et à l'international. Les investisseurs ont été convaincus par la première expérimentation réalisée l'an passée.

Cette nouvelle façon de produire de l'électricité rassemble, que ce soit les insulaires, les pêcheurs, ou les ingénieurs qui oeuvrent à sa mise en place. Ce savoir pourrait finalement bénéficier à tous les endroits du monde, où l'électricité est chère. 

durée de la vidéo: 06 min 14
Sabella : le rêve d'autonomie énergétique porté par Ouessant

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement société