• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Barrage de la Rance: les salariés contre la privatisation de la production hydraulique en France

60 salariés EDF travaillent sur le site du barrage de la Rance
60 salariés EDF travaillent sur le site du barrage de la Rance

Une cinquantaine de salariés EDF ont manifesté ce matin sur le barrage hydroélectriques de la Rance. Ils protestent contre la privatisation d'une partie des barrages en France suite  à la mise en application d'une directive européenne.

Par Adelaide Castier

Bruxelles réclame depuis plusieurs années à la France l'ouverture à la concurrence de la production d'électricité hydraulique. Et les choses pourraient désormais s'accélérer avec l'accord donné par Emmanuel Macron. Le Président se met à dos la maison EDF. Il a accepté l’impensable aux yeux des électriciens : confier les clés d’une partie des barrages hydrauliques français - les plus grands et les plus rentables - à des opérateurs privés. 

Faire "barrage à la privatisation des barrages"


Les salariés EDF des barrages se donc sont mobilisés ce matin pour faire "barrage à la privatisation des barrages"a l’appel de l’intersyndicale CGT-CFDT-CGC-FO.
A Dinard, sur le barrage de la Rance, une cinquantaine de manifestants ont exprimé leur inquiétude. Une partie d'entre eux est grimpé sur le toit du bâtiment EDF. 


EDF exploite 433 barrages en France. 150 ouvrages seraient potentiellement reprenables par des opérateurs privés français ou étrangers dans les quatre prochaines années. Se sont les barrages dont les concessions arrivent à échéance. Le barrage de la Rance n'est pas concerné par cette première vague. A Dinard, la concession coure jusqu'en 2043.  Mais avec l'ouverture du marché à la concurrence, les salariés craignent l'étouffement des petits barrages, les barrages les moins rentables. 


► 
Revoir le reportage de Gilles Le Morvan, Thierry Bréhier et Pierre-Yves Cheval :
Barrage de la Rance: les salariés contre la privatisation de la production hydraulique en France
6 000 salariés des barrages hydroélectriques d'EDF ont manifesté ce mardi 13 mars pour s'opposer à la privatisation des barrages. Bruxelles demande à la France d'ouvrir ce marché de l'énergie à la concurrence depuis plusieurs années déjà. 150 ouvrages seraient potentiellement reprenables par des opérateurs privés français ou étrangers. Pas de quoi réjouir le personnel du barrage de la Rance en Ille-et-Vilaine. - France 3 Bretagne - Gilles Le Morvan, Thierry Bréhier et Pierre-Yves Cheval



Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus