"Bornes in Rennes" : une exposition pour se souvenir du confinement

Publié le
Écrit par Louisa Benchabane

L'événement se clôturera lundi avec une conférence réunissant plusieurs spécialistes de la recherche géographique.

Avez-vous gardé des souvenirs de votre confinement ? Le collectif Éperon 45 l'a fait et invite les Rennais, jusqu'à lundi 28 mars, à découvrir des photographies et des films, capturés pendant cette période de restrictions sanitaires. L'exposition, prénommée "Bornes in Rennes", en souvenir du kilomètre à ne pas dépasser pendant cette période, se tient à la salle du Jeu de Paume, rue Saint Louis.

Alors que l'épidémie de covid-19 s'intensifie en Bretagne, l'événement rappelle la période "des rues vides, sans âme qui vive. Une interdiction d’aller au-delà d’un kilomètre pendant l’heure autorisée de sortie, écrivent les organisateurs. Elle vise à rendre hommage aux hommes et femmes qui, pour survivre, font preuve d’imagination".

Le souvenir des rues vides

L'intégralité des oeuvres ont été capturées dans un périmètre d'un kilomètre autour du logement de chaque artiste."Certains écrivent, d’autres photographient, filment la ville et se filment aussi", signale le collectif Éperon 45. Les artistes ont photographié la rue Saint-Michel, rue de la soif sans les passants, la rue de Brest au pied de la tour des Horizon sans une seule voiture.

L'exposition accueille dimanche Abraham Poincheval, artiste spécialiste de l’enfermement volontaire, pour une projection de ses performances.

L'homme de 48 ans s’est notamment cloîtré treize jours dans la peau d’un ours au palais de Tokyo. Il avait filmé sa performance, enfermé sur une plateforme en haut d’un mât au centre de Rennes en 2016.

Lundi 28 mars, pour clôturer l'événement, plusieurs universitaires spécialistes de la recherche géographique viendront raconter ce que signifie pour eux le concept d'espace, vécu durant le confinement.





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité