• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bretagne : cinq panoramas pour vous en mettre plein la vue

Cléden-Cap Sizun (Finistère) / © Picture Alliance / T.Moncke / Maxppp
Cléden-Cap Sizun (Finistère) / © Picture Alliance / T.Moncke / Maxppp

Inutile de dire que le choix a été compliqué tant la Bretagne offre des points de vue à couper le souffle. D'armor ou d'argoat, voici quelques sites à ne surtout pas manquer pour prendre de la hauteur et s'en mettre plein les yeux. À privilégier dès l'aube ou au soleil couchant.

Par Hélène Pédech

Le Ménez-Hom (Finistère)


C'est l'un des points culminants de la Bretagne. Avec ses 330 mètres d'altitude, cet ancien mont sacré de l'Armorique, situé sur la commune de Dinéault, offre un panorama unique à l'une des extrémités de la chaîne des Montagnes Noires, embrassant une bonne partie du Finistère. Selon la légende, par temps clair, on pourrait y voir cinquante clochers.

C'est certainement au soleil couchant, que le point du vue offre le spectacle le plus complet et magique depuis cette montagne aride au paysage de landes et de granit. Le promeneur peut distinguer au nord-ouest, la rade de Brest et le goulet; plus loin vers l"horizon, la pointe Saint-Mathieu et les premières îles du Ponant; à l'ouest, la presqu'île de Crozon et sa forme en croix si reconnaissable (le Cap de la Chèvre au sud, la pointe de Pen Hir à l'ouest et la pointe des Espagnols au nord) ; au sud, la baie de Douarnenez et la pointe du Van; à l'est, la montagne granitique de Locronan, les Montagnes Noires puis les Monts-d'Arrées avec la Montagne Saint Michel. 

C'est le point de départ de nombreuses randonnées. Vous pourrez y voir aussi des parapentistes y prendre leur envol.
 
A l'entrée de la presqu'île de Crozon, entre la rade de Brest et celle de Douarnenez, le Ménez-Hom domine une bonne partie du Finistère. / © Maxppp/Le Télégramme
A l'entrée de la presqu'île de Crozon, entre la rade de Brest et celle de Douarnenez, le Ménez-Hom domine une bonne partie du Finistère. / © Maxppp/Le Télégramme


La Chapelle Saint-Michel à Bréhat (Côtes-d'Armor)


Située sur le point culminant de Bréhat (33 mètres), la chapelle Saint-Michel offre une vue à 360° sur presque tout l'archipel et sa végétation luxuriante. 

Erigée en 1860 sur une butte, l'édifice blanc et brique tout simple est à une quinzaine de minutes à pied du débarcadère.
La chapelle a été construite sur les ruines de l'ancien sémaphore qui fut détruit par la foudre en 1820. Elle remplace aussi une chapelle bien plus ancienne, qui était utilisée comme corps de garde et magasin à poudre durant la Révolution.

La chapelle est accessible par des marches et le spectacle vaut bien cet effort. 
De là, vous y verrez le moulin à marée et distinguerez notamment l'île de Béniguet, l'île Maudez et la pointe de l'Arcouest.

Les photographes privilégieront le lever du soleil.
 
La chapelle Saint-Michel se situe à 33 mètres au dessus de la mer; suffisant pour embrasser du regard une grande partie de l'archipel. / © G.Bouniol / OF via MaxPPP
La chapelle Saint-Michel se situe à 33 mètres au dessus de la mer; suffisant pour embrasser du regard une grande partie de l'archipel. / © G.Bouniol / OF via MaxPPP


Le Mont-Dol (Ille-et-Vilaine)


Considéré comme l'un des sept monts sacrés d'Armorique, au même titre que le Ménez-Hom, le Mont Dol est un rocher granitique de 65 mètres planté au milieu des marais de Dol, terre gagnée naturellement sur la mer. 

Lieu de légende, on raconte que saint Michel et le diable s'y seraient affrontés. En témoignent aujourd'hui les traces de griffes, le siège du diable et l'empreinte de saint Michel visibles sur la roche.

Surtout, le monticule offre un panorama sur toute la baie du mont saint Michel, depuis Cancale jusqu'à Granville avec, en ligne de mire le célèbre mont Saint-Michel (fait d'ailleurs du même granit que le mont Dol). Pour s'élever encore un peu plus, il est possible de monter au sommet d'une tour. Cette dernière surplombe aussi le parc herbeux planté de châtaigniers... très productifs à l'automne. 

Au XIXe siècle, des fouilles ont mis au jour un important gisement du néolithique avec des ossements de mammouths, de rhinocéros et d'ours.
 
Le mont Dol est l'une des 7 collines sacrées d'Armorique. Il offre une vue sur l'ensemble de la baie du mont saint Michel. / © Didier Saulnier / Maxppp
Le mont Dol est l'une des 7 collines sacrées d'Armorique. Il offre une vue sur l'ensemble de la baie du mont saint Michel. / © Didier Saulnier / Maxppp


Les remparts de Port-Louis (Morbihan)


Louis-Napoléon Bonaparte y fut emprisonné en 1836. Mais ce n'est pas pour cela que la Citadelle de Port-Louis et ses remparts valent vraiment le détour. Allez, je dois l'avouer, c'est incontestablement mon panorama coup de coeur particulièrement le soir pour le spectacle animé, lorsque les voiliers, sortis régater pour la journée, reviennent au port. Et peut-être aurez-vous aussi la chance de voir l'un des multicoques de course de retour d'entraînement. C'est assez fréquent!

Souvent présentée comme une "sentinelle de pierre", la citadelle offre une vue imprenable sur la rade de Lorient

On accède aux remparts depuis un petit pont. Sur le chemin de ronde, on y croise des canons toujours pointés vers le large et l'île de Groix. Le regard embrasse aussi la pointe de Gâvres, la base des sous-marins de Lorient, son port de plaisance à Kernével, l'ancienne amirauté, Larmor-Plage et ses plages de sable blanc et, plus proche, le petit port de pêche de Port-Louis.

A ne pas manquer, au passage, le musée, qui retrace la passionnante épopée de la Compagnie des Indes, créée en 1964 par Colbert.

Notez enfin, que, vu de l'autre rive, le spectacle est tout aussi splendide. Allez donc prendre un verre au port de Kernével à Lorient!
 


Les caps et les pointes


Dans une liste vraiment très longue, voici quelques suggestions de chouettes panoramas:

- des falaises spectaculaires et le fort la Latte depuis le cap Fréhel (Côtes-d'Armor).

Le rose du schiste, le vert émeraude de la mer, le violet de la bruyère et l'or des ajoncs... au Cap Fréhel, les couleurs sont chatoyantes et le paysage à couper le souffle. Surplombant la mer à 70 mètres, les falaises abritent aussi une réserve ornithologique.

- la rade de Brest depuis la pointe des Espagnols en presqu'île de Crozon (Finistère).

Située tout au nord de la presqu'île, la Pointe des Espagnols était considérée comme la gardienne de la rade. C'est un haut lieu militaire par sa position stratégique pour contrôler le goulet ainsi que la ville de Brest. Le nom de "Pointe des Espagnols" remonte au XVIe siècle et la guerre de religion. La ville de Brest étant restée fidèle à Henri IV, le roi d'Espagne y fait construire un fort. Pendant plus d'un mois, les armées espagnoles, françaises et anglaises s'y affrontent faisant de nombreux morts. 

Pendant le Seconde Guerre mondiale, cette position stratégique en fait un théâtre de bombardements très important d'autant que les Allemands utilisent la pointe comme point de défense contre les forces aériennes.

"Suite aux attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, la pointe est de nouveau équipée par l'armée française car elle reste encore aujourd'hui un lieu géostratégique", explique le site Wiki-Brest.

Un petit escalier permet de monter sur une fortification et de profiter encore mieux de la vue.
 


la pointe du Grouin (Ille-et-Vilaine).

Entre Cancale et Saint-Malo, exposé au vent, l'éperon rocheux offre un panorama allant du cap Fréhel à Granville en passant par la baie du mont Saint-Michel. Le mont se détache à 25 km de là. 

Il arrive que des dauphins viennent chasser au pied de la pointe.

Le décor est particulièrement beau en soirée et par gros temps.

- la pointe du Conguel à Quiberon (Morbihan).

A la pointe de la presqu'île, elle dispose d'une table d'orientation. La pointe offre une vue d'ensemble sur la côte sauvage de Quiberon, Belle-Ile-en-Mer, Houat et Hoedic. Les habitués conseillent cette promenade plutôt le matin pour sa quiétude.

 
Pointe du Conguel: gel matinal en hiver. / © Tourisme Quiberon via Flickr
Pointe du Conguel: gel matinal en hiver. / © Tourisme Quiberon via Flickr

 

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus