La Bretagne, région privilégiée pour ces vacances de Noël

Publié le Mis à jour le
Écrit par Juliette Vincent-Seignet
Le sillon de Saint-Malo.
Le sillon de Saint-Malo. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

En cette fin d'année, les vacances des Français sont bouleversées. Ils sont moins nombreux à partir et ceux qui avaient l’habitude de partir à la montagne, privilégient d’autres destinations, comme la Bretagne et ses bords de mer.

Si les Français ont privilégié la Bretagne cet été pour leurs vacances, c'est toujours le cas pour les fêtes de fin d'année. Difficile de s’évader à l’étranger, de partir “trop loin”, la Bretagne a le vent en poupe et se hisse sur le podium des destinées préférées des Français pour les fêtes de fin d’année. 

Dans les rues de Saint-Malo ce week-end, il y a beaucoup de monde, confirme Laurence Bozzuffi, directrice de l’office du tourisme de la Cité Corsaire. Pas de musée, pas de cinéma ni autres activités culturelles, les vacanciers optent pour des vacances “nature”, au grand air. 

Les gens viennent pour prendre un bol d’air frais, changer d’horizon. Ils ont besoin d’évasion, confie Laurence Bozzuffi. Même si la clientèle est moins présente que les années précédentes, elle affirme que les vacanciers sont au rendez-vous. 

Une tendance confirmée par Anne Gallo, vice-présidente, chargée du tourisme en Région Bretagne. “La Bretagne est une région prisée pendant les fêtes de fin d’année, les familles reviennent souvent pour Noël, pour les vacances courtes”.

La mer plutôt que la montagne


Ceux qui viennent à l’office du tourisme de Saint-Malo ne sont pas des habitués de la région, selon sa directrice : C’est une nouvelle clientèle mais pas forcément celle qui a l’habitude d’aller au ski.

Mais selon une enquête de PAP, le site immobilier de Particulier A Particulier, c’est bien la fermeture des remontées mécaniques à la montagne qui joue au profit du littoral. Pour rappel, le gouvernement a décidé de fermer les remontées mécaniques au moins jusqu'au 7 janvier prochain.

Cette fermeture profite beaucoup à la Bretagne. Et, à mon avis, ce sont beaucoup d’habitants de l’agglomération parisienne qui ont décidé de reporter leur choix vers la Bretagne et la Normandie. Je ne pense pas que ce soient des Niçois qui montent en Bretagne”, explique au Télégramme, Corinne Jolly, présidente de PAP. 

En effet, selon PAP, la montagne est habituellement “la destination principale” des Français pour les vacances de Noël. Mais cet hiver, la montagne est passée de 56% des réservations en 2019 à 36% cette année. À l’inverse, la mer est passée de 33% à 48% des réservations. 

 

Les locations d’appartements privilégiés 


Avec les restaurants fermés, c'est un autre mode de vacances que les Français choisissent. Les vacanciers privilégient les résidences à louer, les gîtes plutôt que les hôtels. En effet, avec les restaurants fermés, pas facile de préparer le repas et se retrouver en famille. 

Parmi les vacanciers, il y a un peu de tout, les personnes qui ont des résidences secondaires, mais aussi ceux qui ont reservés des gîtes, des appartements”, confirme Laurence Bozzuffi, directrice de l’office du tourisme de la Cité Corsaire.

Selon l'étude de PAP, “le littoral français constitue une étonnante destination de report pour ces vacances de Noël. Les progressions sont encore plus marquées dans le Nord-Ouest : + 69,9 % en Bretagne et Loire-Atlantique”. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.