Bretagne : la vie de château et ses défis

Le château de Trédion / © DR
Le château de Trédion / © DR

La Bretagne est une terre de châteaux, de forteresses, de citadelles. À chaque fois, c’est une page d’histoire qui s’ouvre. Il y a aussi des châteaux de plaisance, des propriétés privées qui reviennent à la surface du temps grâce à leur nouveau propriétaire.

Par Catherine Carlier

Les châteaux et forteresses sont nombreuses en Bretagne, témoins d'un riche passé et recelant bien des histoires. Parfois délaissés, certains pourtant reprennent "vie" grâce à de nouveaux propriétaires. Ces derniers investissent les lieux et donnent un nouveau souffle à ce patrimoine.

Le château du Rocher, portail à Saint-Brice-en-Coglès, le "Downton Abbey" Français


Ce château du XVIIème a été racheté en 2016, par un enfant du pays, Manuel Roussel. Pour la première fois, le château a été ouvert au public l’été dernier. Chaque pièce incarne une page d’histoire car tout le mobilier, les décorations ont été conservés et sont restés intactes. Le dernier étage était celui occupé par les domestiques. Là aussi, les chambres, les costumes, les objets sont toujours en place. C’est comme dans un film, car rien n’est reconstitué, tout est authentique  ! C’est pour cette raison que le château est appelé le "Downton Abbey" français, nom d’une série anglaise à succès qui relate les rapports entre l’aristocratie et les serviteurs au XIXème siècle.



Être châtelain pendant une semaine, au château de Trédion dans le Morbihan 


Ce château date du XIVème siècle. Il a été racheté par un promoteur immobilier vannetais il y a 40 ans. Déformation professionnelle oblige, il a tout de suite vu le potentiel des lieux. Il a engagé d’importants travaux pour réaliser 27 appartements et en faire une résidence touristique à temps partagé. Beaucoup de clients viennent du sud de la France mais il y a également des Anglais, des Américains des Suisses, venus découvrir ce coin de Bretagne et se croire châtelain pendant une semaine !

Cette formule de  résidence en temps partagé a moins le vent en poupe depuis les années 2000, car le style de vacances a évolué et les touristes sont davantage dans l’instantané et ne veulent pas être tributaires de la météo. Le château va donc évoluer vers une nouvelle formule et se mettre gout du jour !



À Piré-sur-Seiche, en Ille-et-Vilaine, le château des pères, une résidence d’artiste


L’industriel Jean-Paul Legendre l’a acheté en 2010. Lui qui est devenu un géant du BTP mais qui a commencé en ayant un CAP maçon en poche, a voulu redorer le blason du travail manuel. Le château est donc dédié à l’art. Jean-paul Legendre propose à des artistes d’être en résidence au château. Le travail du bois de  l’acier et du fer est ainsi valorisé. Dans le parc de 31 hectares , 74 œuvres monumentales offre une galerie à ciel ouvert.



Une agence immobilière à Changé, spécialisée dans la vente de châteaux


Certaines agences se sont spécialisées dans les belles vieilles pierres. L’agence Le Nail à Changé près de Laval en Mayenne recense ainsi 200 biens proposés à la vente, dans l’Ouest  de la France, entre la Normandie et la Dordogne. La moyenne des prix se situe entre 700 et  800 000 euros. La majorité des clients est Française, âgée de  40 à 65 ans. Tous sont des passionnés à la recherche d’une atmosphère particulière et surtout d’une âme qui se dégagerait des lieux.



A lire aussi

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus