Le breton enseigné à distance par le CNED dès la rentrée 2021

Pour la première fois, le breton intègre l’offre nationale de formation à distance : "Bonne nouvelle pour le rayonnement de la langue bretonne" annoncent communément l'Académie de Rennes et la Région Bretagne.

Tout lycéen français pourra continuer d'apprendre le breton à distance via le CNED
Tout lycéen français pourra continuer d'apprendre le breton à distance via le CNED © Alain JOCARD / AFP

Le Centre national d'enseignement à distance (CNED) va proposer, dès la rentrée 2021, l’enseignement du breton à distance pour les classes de 1ères et de Terminales des lycées généraux et technologiques.
 

L'apprentissage du breton à la portée de tout lycéen

Pour la première fois, le breton intègre l’offre nationale de formation à distance dispensée par le CNED. Dans le cadre de la réforme du lycée, cette décision va permettre aux jeunes qui le souhaitent de poursuivre l’apprentissage de cette langue après le collège - quel que soit leur lycée - et de présenter ensuite le breton au baccalauréat en tant que langue vivante. 

Pour cette première année d’ouverture, les parcours proposés commenceront avec la langue vivante à option facultative (LVC).

Un partenariat du Rectorat et de la Région

Depuis deux ans, Emmanuel Ethis, Recteur de l’académie de Rennes s’est particulièrement mobilisé sur ce dossier, avec le soutien de Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne. Un partenariat fort a été mis en œuvre en faveur du développement des langues de Bretagne afin d’accroitre le rayonnement de la langue et de la culture bretonnes. Aujourd'hui, tous deux se réjouissent de la décision que vient de prendre le Centre national d'enseignement à distance et qui va dans le bon sens.   

« Au-delà de l’appétence croissante des jeunes pour le breton, l’enjeu est hautement culturel, insistent MM. Chesnais-Girard et Ethis. Le dynamisme d’une langue dépend avant tout du nombre de ses pratiquants; l’Ecole de la République a donc un rôle fondamental à tenir pour garantir la pérennité de cette pratique linguistique et la qualité des enseignements qui s’y rattachent. » 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation culture bretonne société culture culture régionale