Canicule : le thermomètre va encore grimper samedi en Bretagne. Records absolus à l'horizon !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Chopin .

Jamais il n'avait fait aussi chaud à cette période de l'année dans notre région. Ce vendredi 17 juin 2022, des records de chaleur ont été battus un peu partout en Bretagne, avec par exemple 36,9°C relevés par Météo France à Rennes en début de soirée, ou encore 35,5°C dans l'après-midi à Dinard. Et cela va continuer de grimper ce samedi.

35°C à Rostrenen dans le Côtes d'Armor. 34,3°C à Bignan dans le Morbihan. 35,5°C enregistrés dans l'après-midi à Dinard... Partout dans nos quatre départements, les records de chaleur ont été battus ce vendredi 17 juin.

Seuil de "très forte chaleur" franchi

A plusieurs endroits, le seuil de "très forte chaleur" a été franchi, c'est à dire que la barre des 35°C a été dépassée. Ce fut le cas par exemple à Pleyber-Christ, au pied des Monts d'Arrée finistériens, où 35,1°C ont été enregistrés.

L'ancien record datait du 20 juin 2017. Il était établi à 34,8°C : "On est seulement à deux degrés du record absolu de 2003 qui était de 37,1°C, mais en août. C'est une situation exceptionnelle", commente Steven Tual de Météo Bretagne.

Quid de la fraîcheur bretonne ?

Même les endroits traditionnellement les plus "frais" ne sont pas épargnés. Illustration à Ouessant, dans le Finistère où il a fait 25,9°C vendredi après-midi : "C'est la température la plus basse de la Bretagne, sûrement même de toute la France !" commente Sébastien Decaux, météorologue à Météo Bretagne.

Sachant que le thermomètre n'avait pas dépassé les 20°C depuis septembre dernier : "Ouessant a franchi en deux jours deux seuils hautement symboliques : le seuil des 20°C, puis le seuil "de chaleur"  qui est établi à 25 degrés." Et cela ne descend pas vraiment la nuit ! A Belle-Ile-en-Mer par exemple, une minimale de 23,5°C a été enregistrée au sémaphore du Talut ce samedi. Le précédent record avait été établi en juin 1976 à 23°C.

Idem dans ce qu'on surnomme le "réfrigérateur de la Bretagne" : à Brignogan, Plouguerneau, Ploudalmézeau (Nord Finistère), il a fait vendredi aux alentours de 29°C, et près de 15°C toujours dans la nuit.

Encore 1 ou 2 degrés de plus samedi

Et le thermomètre ne va pas baisser ce samedi, au contraire ! "De nouveaux records absolus de températures risquent d'être battus", prévient Météo France qui a placé les deux tiers du pays en vigilance rouge ou orange.

Concernant la Bretagne : l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan sont en rouge. Le Finistère et les Côtes d'Armor  en orange. 

"Des records vont être 'améliorés' entre guillemets dans l'intérieur des terres, entre Rennes, Vitré, Redon, Ploërmel... Tout l'Est et le Sud de l'Ille-et-Vilaine, l'Est du Morbihan, le Centre-Bretagne, où il fera 1 à 2 degrés de plus qu'hier" complète Météo Bretagne.

La chaleur sera en revanche beaucoup moins marquée sur les côtes de la Manche et le Finistère, grâce à un vent qui bascule au secteur Nord, un vent qui vient de la mer et qui va apporter un peu plus de fraîcheur. D'où les écarts de températures de 5 à 6 degrés entre nos côtes bretonnes et l'intérieur des terres ce samedi après-midi.

Prudence donc encore aujourd'hui. Outre le risque de départs de feux, avec la chaleur les concentrations d'ozone dans l'air sont en nette augmentation sur une grande partie de la France.

Attention : fortes pluies 

Météo France prévient : attention, des orages pourraient arriver sur la façade atlantique dans la nuit de samedi à dimanche.

"Ils pourraient être localement forts, anticipe Sébastien Decaux qui pense que "la journée de dimanche sera bien arrosée avec 30 à 40 mm de pluie (l'équivalent de ce qui tombe normalement en deux à trois semaines)."

Surtout, ces fortes précipitations pourraient tomber soudainement et provoquer de nouveaux problèmes de ruissellement et inondations très localisées, comme début juin dans les rues de Rennes par exemple.

En parallèle, les températures devraient chuter par endroits, avec sûrement 14-15°C à Brest. "C'est à dire qu'on va perdre entre 15 et 20 degrés en quelques heures" complète Sébastien Decaux de Météo Bretagne. "C'est inédit de passer ainsi de la fournaise à la fraîcheur."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité