Championnats de France de cyclo-cross : les Bretons alignés au départ

Les championnats de France de cyclo-cross ont lieu ce dimanche 10 janvier, dans un format réduit, crise sanitaire oblige. Plusieurs Bretons sont alignés, comme Nicolas David, content de remettre un dossard, après une saison 2020 au point mort.

Le peloton des championnats de France de cyclo-cross à l'effort en janvier 2020
Le peloton des championnats de France de cyclo-cross à l'effort en janvier 2020 © Patrick Pichon

La ville de Pontchâteau (Loire-Atlantique) accueille les championnats de France de cyclo-cross ce 10 janvier. Cette édition qui a lieu sur fond d'épidémie de coronavirus a été réorganisée, avec un nombre de courses restreintes. Seules les épreuves des catégories Espoirs, Elite Hommes et Femmes sont maintenues, à huis clos.


Les forces bretonnes en présence


Chez les Élites, Matthieu Boulo (VC Dinan) et Nicolas David (VCP Lorient) sont sélectionnés. Chez les femmes, on retrouvera Coralie Houdin (VC Pays de Loudéac), Amandine Fouquenet (Team Arkéa). Pour les espoirs, Valentin Vézie (Côtes d’Armor-Marie Morin), Nolann Mahoudo et Malo Stevant (VC Pays de Loudéac) défendront les chances régionales.

A noter aussi la présence des "Bretons exilés" comme Mickaël Crispin et Antoine Huby (Team Legendre).

J'espère que j'aurais de bonnes jambes. Je veux prendre du plaisir. 

Nicolas David

"C'est toujours sympa, à côté de la maison" note le Gabéricois Nicolas David. Lui voit cette course comme un "bonus", avec le plaisir de remettre un dossard, après une saison 2020 bien creuse. "Le cyclo-cross amateur n'a pas couru en France depuis fin septembre. Pontchâteau, ce sera peut-être la seule course de l'hiver." Il ajoute : "J'ai toujours eu envie de Pontchâteau. Je suis un routier à la base, on m'a toujours dit que ce circuit était roulant, que ça plaisait aux routiers, que c'était physique. Il y a toujours eu de belles courses là-bas. Là, on est une quarantaine à partir, il y a vraiment un beau plateau." 

Nicolas David se veut réaliste. "Au niveau régional, je commence à être bien mais au niveau national, c'est autre chose. Je ne me mets pas la pression. Je vais partir dans les derniers sur la ligne de départ. Je ferais un maximum pour faire une bonne course."

Coralie Houdin voit Pontchâteau comme une course particulière, vu les circonstances. Elle n'a pas couru depuis octobre. "Il y aura un décalage c'est sûr entre celles qui ont pu pratiqué et les autres."  Elle connaît bien le parcours qu'elle a déjà éprouvé deux fois. "C'est très dur, très physique. Pendant une heure, on ne se relâche pas" confie-t-elle. Son objectif ? "J'aimerais bien faire dans les dix ou douze premières."


Pas trop de pression


Nolann Mahoudo, originaire de Trévé ne se met pas la pression et roulera aussi pour le plaisir. A tout juste 18 ans, cet ancien VTTistte devenu routier voit en Pontchâteau l'occasion de se perfectionner. "C'est surtout pour préparer la route que je fais ça. Cela me permet de travailler l'intensité, en m'amusant un peu." 

En 2020, en Elites Hommes c'est Clément Venturini qui a remporté le titre, son troisième consécutif, lors d'une course qu'il a largement survolée. Pour les femmes, c'était Marion Norbert-Riberolle qui avait décroché la première place. 
 

Un événement à suivre en direct sur France 3 Bretagne


La course Elite Hommes sera à suivre à partir de 15 h 10 le dimanche 10 janvier, en direct sur notre chaîne et en streaming. Elle sera commentée par Anthony Brulez et le consultant Lilan Jégou, ancien coureur professionnel.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport