COP21 : et si la solution c'était vous ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar .

Dans ce 3è numéro de cette série des Itinéraires Bretagne consacrée à la COP21, vous pourrez découvrir plusieurs initiatives citoyennes prises en Bretagne pour limiter les émissions de CO2. De petites mesures mais qui si elles étaient appliquées par tous pourraient peut-être sauver la planète...

La COP21 se poursuit au Bourget, 12 jours à l’issue desquels les délégations de 195 pays devront trouver un accord pour mettre en route les mesures qui permettront de contenir à 2°C l’augmentation du réchauffement de la planète.



Un sacré challenge 

Concrètement, cela revient à dire qu’il faut baisser les émissions de gaz à effet de serre de 40 % à 70% d’ici à 2050 pour ne plus rien émettre en 2100. Le défi est de taille quand on sait qu’entre 2000 et 2010, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de près de 33 % et quand on voit après les belles déclarations entendues le jour de l’inauguration de la COP21 les difficultés qu’ont les États à s’entendre.



Engagez-vous !

Et si la solution venait du citoyen ? Si chacun d’entre nous décidait de revoir à la baisse sa propre empreinte carbone ? En Bretagne, certains particuliers tentent à leur niveau d’apporter leur petite contribution. En limitant leurs déplacements ou modifiant leur mode de locomotion, en réduisant leurs déchets, en s’impliquant dans le développement d’une énergie verte. Comme le dit le proverbe, les petits ruisseaux font les grandes rivières...



Interviews de citoyens engagés  :

     - Annaig Postec 

     - Marie-Laurence Troalen 

     - Andrée Diverres 

     - Pierre-Yves Le Menn 

Entretien avec :

     - Julian Pondaven (Directeur du réseau Cohérence)

Archive juin 2014 : 

     - Une reportage à Béganne du premier parc éolien citoyen



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité