Coronavirus : Marc Le Fur crée la polémique et agace le président de la région Bretagne

Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor s'interroge via les réseaux sociaux, sur la commande de masques effectuée par les collectivités bretonnes à la Chine. Agacé, Loïg Chesnais-Girard lui répond.

2 millions de masques sont attendus par la Région Bretagne et les 4 départements bretons
2 millions de masques sont attendus par la Région Bretagne et les 4 départements bretons © MaxPPP/Rémy PERRIN

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne n'a pas apprécié être interpellé sur les réseaux sociaux par Marc Le Fur, conseiller régional d’opposition et député des Côtes d’Armor à propos des 2 millions de masques commandés par la Région Bretagne et les quatre départements bretons.

Le premier dément les propos du deuxième qui s'interroge sur une possible disparition des masques commandés par la Région et les départements bretons et sous-entend qu'ils auraient été dérobés par les Américains. "Faux", répond le président de la Région qui dans sa réponse publique sur twitter, publie l'échange de SMS qui a eu lieu ce matin-même, entre les deux hommes politiques. 

Dans sa réponse par SMS, au chef de file de l'opposition, Loïg Chesnais-Girard explique que les masques sont "sous bonne garde" avec ceux des régions Grand-Est et Centre et "embouteillés" sur les plateformes du transporteur. 

 
 


Marc Le Fur que nous avons joint, explique que sa question est pertinente. "Les régions françaises, explique-t-il, ont commandé collectivement des masques et les Américains ont racheté des hangars entiers où étaient stockés ces masques." Visiblement, ceux de la région Bretagne n'ont pas connu ce sort. 


On aura tout le temps pour régler nos comptes après 


Pour Alain Cadec, le président LR du Conseil départemental des Côtes d'Armor, l'heure n'est pas à la polémique. "On aura tout le temps pour régler nos comptes après." Il affirme avoir échangé avec Loïg Chesnais-Girard, pas plus tard que ce matin. "Je lui ai posé la question de nos masques récupérés par les Américains. Le président m'a affirmé que ce n'est pas le cas. J'ai confiance en cette livraison", affirme-t-il. 

Selon nos informations, ces 2 millions de masques devraient arriver en France ce week-end et être livrés en Bretagne en début de semaine prochaine. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société