Coronavirus à Rennes : les supermarchés pris d'assaut

Ambiance très particulière en ce lundi dans Rennes. Après le passage au stade 3 épidémique, les gens semblent redouter aujourd'hui l'annonce imminente de confinement. Alors dans les commerces alimentaires, c'est l'affluence. Les commerçants s'organisent comme ils peuvent pour faire face...

File d'attente devant un supermarché de Rennes
File d'attente devant un supermarché de Rennes © K.Veillard
Des files de voitures ininterrompues pour accéder au parking des supermarchés de la région rennaise et une nouvelle queue à l'entrée du magasin. Les clients contingentés à l'entrée, ne sont pas plus d'une centaine à l'intérieur. Les commerces sont littéralement pris d'assaut depuis ce matin, avec la crainte d'un confinement à venir.

Des clients, des familles tentent de faire face, malgré tout, sans trop céder à la psychose.
 
Car les supermarchés et épiceries resteront ouverts. Leur approvisionnement en produits alimentaires et de première nécessité sera "garanti dans les jours et les semaines à venir", a assuré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, et les règles du travail de nuit notamment, seront assouplies pour les magasins. 

Il n'y aura "pas de rationnement" a-t-il assuré, appelant les Français à ne pas s'y ruer pour "acheter plus que de besoin". 

Ce week-end, dans certains supermarchés rennais, des affiches appelaient au civisme dans les rayons. "Afin de pouvoir vous servir correctement, nous sommes dans l'obligation de mettre en place un rationnement sur les denrées alimentaires sensibles."
 
Coronavirus : appel au rationnement dans les supermarchés, samedi 14 mars à Rennes.
Coronavirus : appel au rationnement dans les supermarchés, samedi 14 mars à Rennes. © France 3 Bretagne / V.Chopin


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société