• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Côtes d'Armor : une école spécialisée dans l'utilisation des algues

Les algues viennent modifier nos modes de consommation...et de production / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Les algues viennent modifier nos modes de consommation...et de production / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le groupe Olmix, spécialisé en nutrition animale et végétale, a inauguré mardi en Bretagne Breizh Algae School, une école consacrée aux algues pour former aux techniques de production sans antibiotiques, sans pesticides, ni additif chimique.

Par E.C avec AFP

Apprendre à produire sans antibiotiques, additifs ou pesticides c'est ce que propose une école consacrée aux algues en Bretagne. "On a besoin de former des gens à travers le monde à nos concepts, à nos techniques et à notre philosophie", a expliqué à l'AFP Hervé Balusson, à la tête du groupe Olmix créé en 1995 et aujourd'hui présent dans une centaine de pays, dont de nombreux pays émergents.

Une première mondiale

Les formations enseignées dans cette école, présentée comme la première au monde consacrée aux algues, porteront sur la manière d'utiliser les algues pour "récolter 100 quintaux de blé sans pesticide", "sevrer 30 porcelets sans antibiotique" ou "produire un poulet économique sans antibiotique".

Les cours, qui débuteront la semaine prochaine avec une quinzaine d'élèves, sont destinés à des partenaires du groupe, comme des éleveurs ou des clients, mais sont aussi ouverts à toute personne intéressée par la filière. Mélant théorie et pratique, les formations dispensées dans cette école baptisée Breizh Algae School se dérouleront dans un ancien corps de ferme restauré de 2.000 m2, à Saint-Etienne-du-Gué-de-l'Isle (Côtes d'Armor), à quelques kilomètres du siège du groupe. Les enseignements seront assurés par des experts issus d'organismes tels que l'Institut de la recherche agronomique (Inra), l'Institut français du porc (Ifip), l'Institut supérieur des productions animales et des industries alimentaires (Ispaia) ou l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Le centre de formation est financé par le fonds d'investissement Breizh Algae Invest, lancé par le groupe Olmix pour accompagner le développement de la filière algues dans le monde. 

Olmix, qui a lancé cet été sur le marché les premiers poulets élevés aux algues et garantis sans antibiotique, emploie 320 personnes et a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 65 millions d'euros. Il prévoit de réaliser en 2015 un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros.


A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus