Aérolithes, un festival du déconfinement à Penvenan

Quatre compagnies artisitiques bretonnes proposent à partir de ce jeudi 23 juillet et jusqu'au 26 un "festival de déconfinement", avec des créations musicales, des débats, des rencontres, à Penvenan et ses alentours, dans le Trégor. Son nom ? Les Aérolithes.
Les musiques Têtues, de la compagnie Nautilus, présentent un spectacle à Aérolithes
Les musiques Têtues, de la compagnie Nautilus, présentent un spectacle à Aérolithes © Aérolithes
Quelques notes de musique vont (enfin) retentir au Logelloù, centre d'exploration et de création artistique situé à Penvenan, dans le Trégor. Quatre collectifs bretons réunis autour de la création musicale ont créé un événement musical un peu nouveau, intitulé "Aérolithes". "Nous ne voulons pas laisser l'écran devenir la seule forme de culture possible, racontent les organisateurs. Nous souhaitons retrouver le public, dans la distanciation physique, mais dans l'échange, la poésie et la rencontre pour faire que l'été 2020 reste dans la mémoire collective comme celui de l'explosion d'une culture proche et généreuse". 


Musique éclectique


Un peu frustrés par un confinement et un été rendu très pauvre et silencieux sur le plan culturel, les artistes de ces quatre structures de création ont donc décidé de se rapprocher. Le Logelloù, l’ensemble Nautilis (Brest), les Musiques Têtues (Rostrenen) et l’Ensemble Sillage (Brest) ont uni leurs efforts pour présenter plusieurs spectacles en des lieux différents, sur le territoire trégorrois du 23 au 26 juillet, du matin au soir. Le style musical sera assez large, allant des musiques du monde à la musique contemporaine, du jazz à l'improvistion, de la musique électronique à la musique expérimentale. 


Des débats sur la place de la Culture


Il y aura des concerts, des performances bien sûr, mais aussi des débats. "L'idée, confie Christohe Rocher, de l'ensemble Nautilis, c'est de pouvoir montrer nos créations mais aussi de se poser la question de l'après, d'interpeller les gens sur le rôle, l'avenir de la culture". 

Ce vendredi 24 juillet est notamment prévu un débat avec Isabelle Chardonnier, de la DRAC Bretagne et Jean-Michel Le Boulanger, chargé de la Culture à la région Bretagne. 


Protocole sanitaire 


Bien sûr, l'événement sera soumis au respect du protocole sanitaire. Les masques seront obligatoires dans les lieux clos et la distanciation physique devra être respectée dans les lieux ouverts. Du gel hydroalcoolique sera proposé un peu partout. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique déconfinement société festival événements sorties et loisirs