L'opposition s'organise à Pordic (22) contre l'armement des policiers municipaux

Dans les Côtes d'Armor, la décision de la mairie de Pordic fait débat. Les policiers municipaux vont bientôt être armés. La ville compte aussi s'équiper d'une vingtaine de caméras de vidéo-surveillance. Des habitants de cette commune de 8000 âmes, ont annoncé une manifestation d'opposition samedi

Un des deux policiers municipaux de Pordic
Un des deux policiers municipaux de Pordic © Jean-Marc Seigner - France 3 Bretagne
Pordic, commune des Côtes d'Armor, compte 7 300 habitants. Floréal est l'un des deux policiers municipaux. Au quotidien, il est équipé d'un gilet pare-balle et d'un tonfa, un baton de défense. Depuis deux ans, il réclamait la possibilité d'être muni d'une arme de catégorie B comme les gendarmes et les policiers, un 9 mm. "On peut être appelé pour une altercation sur la voie publique ou un braquage pourquoi pas ? On ne l'espère pas, mais si on doit intervenir, qu'on puisse se défendre", se justifie t-il.

"Le contexte national des attentats"

Et puis ajoute le policier municipal, il y a évidemment le contexte national, les attentats, comme celuis de Trèbes. A Pordic, le maire a décidé de franchir le pas. La commune sera la 4e du département à équiper ses agents d'armes à feu. "Je dois donner les moyens aux policiers de se défendre et de défendre la population, les Pordicais, c'est à dire, en cas de trouble, d'attentat."

Un collectif d'opposants

Une décision qui fait débat. L'opposition a voté contre, une partie de la majorité s'est abstenue. Et comme la ville a décidé d'installer aussi des caméras, une quinzaine, un collectif de citoyens a vu le jour pour dénoncer, ce qu'il appelle "une dérive sécuritaire". Le port d'arme doit à leurs yeux être réservé à la gendarmerie et à la police. Et si des faits de délinquance ont été recensés aux abords d'installations publiques, il n'y a pas d'augmentation qui justifie d'investir 50 ou 60 000 euros dans de tels équipements. "Ça coûte cher pour une utilité publique qui reste à prouver. Là où il y a des caméras, les délinquants vont ailleurs."
Ce collectifs appelle la population à manifester samedi contre les décisions de la mairie.

Le reportage à Pordic (22) de Gilles Le Morvan et Jean-Marc Seigner

durée de la vidéo: 02 min 06
Armement des policiers de Pordic (22)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter