Un camembert breton primé lors d'un concours international

Un camembert breton fabriqué à Saint-Rieul dans les Côtes d'Armor a remporté l'or, pendant le concours international de Lyon. Celui-ci récompensait cette année et pour la première fois les fromages et les produits laitiers. 

© F. Leroy - France Télévisions

Non, les Normands n'ont pas le monopole des camemberts multi primés ! Preuve en est avec le concours international de Lyon. En plus de récompenser les meilleurs vins, bières et spiritueux, le jury a aussi récompensé pour la première fois cette année des fromages et produits laitiers. Dans la catégorie camembert au lait cru, Angelina et Ludovic Poilvet de Saint-Rieul dans les Côtes d'Armor ont décroché une médaille d'or.

"Il a été très bien noté sur le goût", raconte Ludovic pour lequel cette récompense encourage. "Le but c'est de perséverer, continuer, améliorer le produit, en attendant de voir la suite." 

"C'est une fierté", sourit Angelina, parce que ça fait tout juste un an qu'on a commencé la transformation. Participer et avoir une médaille, c'est une belle récompense."

A Saint-Rieul, dans l'atelier d'Angelina et Ludovic
A Saint-Rieul, dans l'atelier d'Angelina et Ludovic © F. Leroy - France Télévisions


A la louche


Angelina et Ludovic Poilvet moulent leur camembert à la louche. Tout est parti d'une petite fabrication réalisée dans la cuisine familiale pour les fêtes de Noël. "Pendant trois ans, on a fait ça, on a fait goûter à nos parents, et après l'idée est venue, pourquoi ne pas se lancer nous, et faire ça chez nous ? Comme mon mari produisait le lait. Moi je ne faisais pas ça du tout mais une reconversion se présentait. On a lancé ça en 2018", explique Angelina. Le projet se concrétise en 2019.

Le couple valorise ainsi une partie de son quota laitier. Il produit du beurre, de la crème et ce fameux camembert. 

En attendant peut-être de participer à d'autres compétitions comme au Salon de l'agriculture, Angelina et Ludovic savourent. "On espère que ça va faire connaître notre produit, on ne cherche pas à rivaliser avec les Normands mais nous en tant que Bretons c'est une petite fierté que notre camembert soit reconnu." 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture