Dinan : un pan des remparts s'effondre à nouveau

Les remparts de Dinan ont vécu cette nuit un nouvel effondrement, sur une portion de 15 mètres. 

Un pan des remparts de Dinan à terre
Un pan des remparts de Dinan à terre © Didier Lechien

Un nouvel effondrement des remparts de Dinan a eu lieu dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, à 5 h du matin. Il s'agit d'une portion de 15 mètres entre l'hôtel de Ville et la rue des remparts, dit "Le trou au chat". Avant Noël, un effondrement était déjà survenu Porte du Jerzual. 

Ce 1er janvier, le maire, Didier Lechien s'est rendu sur place et n'a pu que constater les dégâts. "C'est une partie que nous savions déjà fragile, nous devions commencer les travaux la semaine prochaine mais le rempart ne nous en a pas laissé le temps."  Selon lui, les fortes pluies des dernières semaines ont du joué. 


Personne n'a été blessé, un périmètre de sécurité était déjà mis en place sur cette zone qui appartient à la fois à la ville et à un particulier. "C'est un morceau qui avait déjà été reconstruit à la fin du XVIIIème siècle, cela n'a pas impacté les autres parties des remparts." 

Les remparts de Dinan s'étendent sur près de 3 kilomètres, avec une structure "fragile". Leur restauration est soutenue par le Ministère de la Culture à hauteur de 2 millions d'euros par année. "Nous sommes la troisième ville la plus dotée en France", précise Didier Lechien. 

Mardi, une réunion aura lieu avec un architecte et le conservatoire du patrimoine pour déterminer les priorités dans les travaux à venir. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire environnement patrimoine culture