• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Eolien en mer : six projets acceptés dont celui de Saint-Brieuc

© MAXPPP
© MAXPPP

Le gouvernement a formellement accepté des "offres améliorées" pour six projets de parcs éoliens en mer, dont les coûts avaient été renégociés à la baisse, selon le journal officiel publié ce vendredi 30 novembre 2018.
 

Par M.H avec AFP

En juin dernier, en visite officiel en Bretagne, Emmanuel Macron avait confirmé les six projets d'éolien offshore ainsi qu'une baisse de la subvention publique et du prix de rachat de l'électricité.
Après renégociation les projets ont été acceptés et inscrits dans le journal officiel ce vendredi 30 novembre.
 

Trois des parcs sont développés par EDF, au large de Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Courseulles-sur-Mer (Calvados), deux par Engie au large du Tréport (Seine-Maritime) et des îles d'Yeu et de Noirmoutier (Vendée), et un par l'espagnol Iberdrola, près de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor).

Plus précisément c'est Ailes Marines qui est en charge du projet dans la baie de Saint-Brieuc, détenu à 70% par Iberdola. 
Un projet qui ne fait pas l'unanimité chez les costarmoricains. 

La décision d'accepter les projets intervient deux jours seulement après les Assises économiques de la mer qui se sont déroulées à Brest. François De Rugy avait notamment défendu le choix d'objectifs réduit de moitié d'éolien en mer.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus