"Il n’y a plus rien", le Village Gaulois de Pleumeur-Bodou de nouveau ravagé par les flammes

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du dimanche 12 mai au lundi 13 mai 2024 dans le Village Gaulois de Pleumeur-Bodou. Quatre bâtiments ont été détruits. Un mois après l’incendie volontaire dont avait été victime le parc d'attractions, c’est la consternation.

"Il n’y a plus de crêperie. Il n’y a plus rien". La voix tremblante de Loïc Rogard, gérant de la crêperie depuis 24 ans, traduit son émotion. Il s'apprêtait à prendre les commandes du nouveau point de restauration sur lequel les bénévoles ont travaillé toute l’année précédente. "On venait de la reconstruire cet hiver... Je ne peux pas vous parler. Je suis à la gendarmerie".

Dans la nuit du dimanche 12 mai au lundi 13 mai 2024, le parc d'attractions des Côtes-d'Armor a de nouveau été la proie des flammes, un mois après l’incendie volontaire qui avait ravagé une dizaine de bâtiments.

À LIRE : VIDÉO. "C'est un coup très dur" Le parc du Village Gaulois de Pleumeur-Bodou visé par plusieurs incendies volontaires

Selon les sapeurs-pompiers, l’alerte a été donnée à 5h45 ce lundi matin. Quatre structures du site ont été touchées par les flammes dont le local d’accueil et la nouvelle crêperie qui avait été épargnée la dernière fois.

Le feu s’est ensuite propagé à un hectare de végétation. Une partie du bois autour du village a brûlé. Une quarantaine de pompiers de Perros-Guirec, Guingamp, Lannion et Plouaret a été mobilisée. Pour l’heure, aucun blessé n’est à déplorer. Le feu était en phase d’extinction en fin de matinée, ce 13 mai.

Cellule de crise

Les gendarmes se sont également rendus sur place et le directeur du site, ainsi que des bénévoles, ont été entendus. Des bénévoles qui se sont réunis en cellule de crise dans les locaux du Planétarium.

Le Village Gaulois devait rouvrir ce mercredi 15 mai, après l’incendie du mois dernier, d'origine criminelle selon les premiers éléments de l’enquête.

L’association avait travaillé à la réouverture du site et avait lancé une cagnotte participative qui avait permis de récolter près de 10.000 euros pour aider à la reconstruction du village.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité