Grippe aviaire. La zone touchée s'étend dans les Côtes d'Armor

La grippe aviaire gagne du terrain dans les Côtes d'Armor. La préfecture élargit la zone temporaire de contrôle  (ZTC).  Sur les sites concernés, les volailles doivent être confinées.

De nouveaux cadavres de fous de Bassan et de goélands argentés porteurs de la grippe aviaire ont été découverts sur le littoral des Côtes d'Armor.

La préfecture élargit au littoral Est du département la zone temporaire de contrôle (ZTC). Les éleveurs professionnels de volaille et les particuliers détenteurs de basse-cours doivent garder les animaux à l'abri.

Trois zones sont concernées :

  • Sur la côte Ouest du département : les communes allant de Trévou-Tréguignec à Lanmodez (Trévou-Tréguignec, Trélévern, Louannec, Kermaria-Sulard, Penvénan, Plouguiel, Plougrescant, Kerbors, Pleubian et Lanmodez)
  • Sur la côte Est du département : toutes les communes littorales entre Plérin et Lancieux.
  • Dans le Sud du département : les communes autour de Loudéac (Loudéac, Trévé, Hémonstoir, Saint-Barnabé et Saint-Maudan).

Signalement des oiseaux morts

"La découverte de cadavres d’oiseaux sauvages ou d’oiseaux malades doit être signalée aux mairies dans les zones ZCT ou à l'office national de la biodiversité (sd22@ofb.gouv.fr ou 02 96 33 01 71) en dehors de ces zones", précise le communiqué de la Préfecture. Il est également recommandé de ne pas manipuler les cadavres d'oiseaux.