Les salariés de Nokia Lannion, à Paris pour exprimer leur colère

C’est en TGV que les salariés de Nokia sont arrivés ce matin à Paris pour s’opposer aux 400 suppressions d’emplois qui menace le site de Lannion.
 

Les salariés de Nokia à l'assaut de la capitale pour s'opposer aux 400 licenciements prévus à Lannion
Les salariés de Nokia à l'assaut de la capitale pour s'opposer aux 400 licenciements prévus à Lannion © Photo : Cécile Claveaux (France Télévisions)
En rangs serrés et parfois accompagnés de leurs familles, ils sont plus de 400 à avoir fait le déplacement… Calmes et déterminés, tous ont l’intention de faire entendre leurs voix… Rejoints par leurs collègues du site de Nozay en Essonne, lui aussi sous la menace de 800 suppressions de postes, le cortège précédé par une cornemuse a mis le cap vers le quartier des Invalides. C’est là que vers midi, plusieurs prises de paroles sont attendues devant l’ambassade de Finlande.
 
© Photo : Cécile Claveaux (France Télévisions)


Péril sur le site de Lannion 


D'une même voix, Jacques Godineau et Philippe Mulot, respectivement syndicalistes CFDT et CGT, n'ont pas manqué de dénoncer le péril qui pèse a terme sur le site de Lannion qui devrait se retrouver amputé de plus de la moitié de ses effectifs. Un choix assumé par la direction de l'entreprise qui pourrait désormais conforter ses positions sur des pays ou la main d'oeuvre est moins coûteuse comme la Chine, l'Inde ou bien encore La Hongrie.
durée de la vidéo: 00 min 51
Les salariés de Nokia du site de Lannion manifestent à Paris
 

Interpeller aussi les parlementaires


Cette mobilisation devrait aussi permettre aux salariés d’interpeller plusieurs parlementaires. L’Assemblée Nationale n’est pas loin et Eric Bothorel, député En Marche des Côtes d’Armor devrait sans doute venir au-devant des manifestants. Il se murmure également que le député de La France Insoumise, Eric Coquerel pourrait rencontrer les salariés de Nokia.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social manifestation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter