Législatives 2024. Marc Le Fur, malade, ne se représentera pas. Il adoube son fils à Loudéac-Lamballe

Plus sur le thème :

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le député Les Républicains de Loudéac, Marc Le Fur fait savoir que la maladie l'empêche d'être candidat pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet. C 'est son fils, Corentin, qui se présentera devant les électeurs.

"Mes chers amis, vous êtes mes plus fidèles soutiens" , commence Marc Le Fur, le ton grave. C'est par une vidéo que le député des Côtes d'Armor annonce à la fois sa maladie et son retrait des élections législatives à venir. Il annonce également ma candidature de son fils dans sa circonsciption de Loudéac-Lamballe.

"La vérité, c'est que je suis atteint d'un cancer et qu'à ce titre, je suis suivi en radiothérapie". "La situation est sous contrôle" précise-t-il, "mais ma crainte, c'est de ne pas pouvoir me consacrer à 200% à cette circonscription. Je ne vais pas pouvoir me présenter".

Coup de tonnerre 

Marc Le Fur a été élu député de la circonscription de Loudéac-Lamballe en 1993 où il a été réélu à cinq reprises, avec 64,89% des suffrages en 2022. 

Défenseur du monde agricole et de la langue bretonne, Marc Le Fur est l'auteur de l'amendement à l'origine de l'introduction des langues régionales dans la Constitution française.

Lundi 11 juin, il avait réagi à l'annonce du rapprochement d'Eric Ciotti, évoquant "une aventure isolée". 

"Je demeure fidèle à la tradition d’indépendance du parti gaulliste, écrivait-il alors, et considère que nous devons porter avec courage et détermination  nos valeurs et notre volonté de redresser le pays."

À 67 ans, le diplômé de l'ENA, passe la main. C'est son fils, Corentin qui fera campagne. 

La suite de son père

"Je crois qu'il est apte à mener le combat difficile que nous allons connaître," explique Marc Le Fur.

Âgé de 34 ans, Corentin Le Fur, diplômé d'HEC et d'une école de journalisme a très vite été rattrapé par le virus de la politique. Il travaille à l'Assemblée nationale depuis 7 ans et a été élu conseiller municipal de Quintin. 

Il sera donc candidat pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet, "C 'est un honneur et une grande responsabilité", indique--t-il. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité