Maintenu, le festival de la gastronomie de Quintin se tiendra bouche cousue !

C'était ça ou rien, l'association qui organise le festival de la gastronomie depuis huit ans a donc choisi de maintenir l'évènement, sans dégustation sur place. Produits du marché et menus des chefs seront disponibles à emporter.

© Emmanuelle Rodrigue

Grande fête des sens, cette huitème édition du festival de la gastronomie réjouira l'ouie, la vue et l'odorat, mais pour le goût et le toucher, il faudra attendre d'être chez soi ...

Menus à emporter, pas de dégustation sur le marché, une édition spéciale un peu frustrante, mais une édition quand même."On s'est vraiment battu pour aller jusqu'au bout. C'est vrai que c'est très frustrant de ne pas pouvoir boire un verre, goûter les produits sur le marché ou déguster ensemble les menus préparés par les chefs, mais on n'a pas le choix, sinon on reste chez soi, et nous on n'a pas fait ce choix-là" explique Valérie Chastel, coordinatrice du festival de la gastronomie de Quintin.

Une brigade de 12 chefs bretons

Dans la cour du château de Quintin, les 5 et 6 juin prochains, la brigade de 12 chefs bretons invités oeuvrera aux fourneaux à la réalisation de deux menus quotidiens. "On met en place une vraie cuisine sous chapiteau. A partir de 10h30, les chefs seront visibles dans la préparation de leurs plats. Mais comme le public ne pourra pas entrer sous le chapiteau, ils seront filmés et les images seront retransmises sur grand écran dans la cour du château." précise Valérie Chastel.

Des chefs, souvent habitués du festival, qui travaillent déjà à l'élaboration de ces menus. "On est très touchés de ça parce qu'ils sont très attachés à notre évènement et ils y consacrent du temps alors qu'avec les réouvertures prochaines de leurs établissements, ils sont déjà bien occupés" témoigne la coordinatrice du festival.

Un "spot démo" au milieu de la cour du château

De l'autre côté de la cour, 25 producteurs et artisans seront réunis pour un grand marché des saveurs. Et au milieu, trônera le "spot démo" : devant le public assis, un chef fait une démonstration autour d'une recette. "Parmi les habitués du festival, on a des férus de ce rendez-vous, ils prennent des notes, posent des questions" raconte Valérie Chastel.

Les réservations pour les menus à 35€ à emporter seront possibles dès ce dimanche 16 mai. Les conditions de réservation sont disponibles sur le site du festival.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture festival événements sorties et loisirs