Paimpol : les inondations menacent entre marée montante et pluies incessantes

C'est une configuration particulière de l'évacuation des eaux pluviales et du Quinic qui inquiète les services techniques de Paimpol. Déjà une dizaine de maisons ont été évacuées par la mairie mais l'anxiété de la population va monter avec la marée jusqu’à 20h45.
Le débit du Quinic à Paimpol est exceptionnellement fort
Le débit du Quinic à Paimpol est exceptionnellement fort © Félicie Caous / mairie de Paimpol
Les services techniques de Paimpol sont sur le pont depuis le début de la nuit dernière. Comme ailleurs le vent de la tempête a renversé des arbres et coupé des routes, et comme ailleurs les pompiers ont multiplé les interventions.

Mais à Paimpol ce sont les inondations qui inquiètent les services techniques. Et la pluie ne cesse de tomber.

 

On est au taquet depuis 18 heures hier soir pour empêcher les inondations mais le bassin de Goasmeur a complètement débordé

Fanny Chappé, maire de Paimpol

Depuis hier les services techniques de Paimpol se battent pour préserver certains quartiers sensibles aux inondations quand le Quinic gonfle.
 

Le Quinic déborde dans le quartier de Goasmeur

En amont de Paimpol, c'est l'étang de Mahalez qui tient lieu de bassin de rétention pour absorber le débit du Quinic. En effet les eaux de ce ruisseau côtier peinent à se jeter en mer quand la marée monte. Quand ça ne fonctionne pas, les eaux vont innonder le quartier du Moulin.

Les services égoutier ont montée une digue pour protéger le quartier de Goasmeur, un talus qui a cédé en milieu de journée. Il a donc fallu évacuer une première maison de ce quartier puis une dizaine d'autres dans le quartier du Petit Moulin. Tous les habitants ont pu être relogés par leurs familles ou des voisins solidaires.
 

Nouvelles inquiétudes avec la marée montante

 Le niveau de l'étang de Mahalez qui régule le niveau du Quinic ne cesse de monter à cause d'une vanne qui devrait s'ouvrir à marée basse pour évacuer la retenue avant la marée haute suivante.  Au port, les clapets encore grands ouverts vont fermer vers 19h30 et la marée continuera de monter jusqu'à 20h45. Entretemps l'eau du Quinic pourrait inonder certains quartier de Paimpol.
De plus un autre ouvrage de régulation, un aqueduc sous les quais du port de Paimpol, est actuellement inopérant: la chambre à sable. Quand il fonctionne, cet ouvrage agit comme un siphon qui régule les eaux entre les deux bassins du port. Mais il est presque bouché, et sa réfection n'a été votée qu'en septembre alors les travaux n'ont pas commencé...

Si ça déborde, il faudra évacuer les habitants. La mairie de Paimpol a ouvert la salle des fêtes et assure une permanence s'il était besoin d'héberger des administrés. La nuit est tombée, les services de police et de gendarmerie sont prêts à intervenir.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries inondations météo