Les photos de "Madame Yvonne" racontent le Trégor d'autrefois

50 années durant, Yvonne Kerdudo, photographe formée par les frères lumières, a immortalisé son époque et la vie quotidienne du Trégor. Un témoignage exceptionnel de plus de 20 000 clichés qui auraient pu sombrer dans l’oubli acharné des bénévoles de la compagnie Papier Théâtre.
 
Scène de vie du Trégor
Scène de vie du Trégor © Yvonne Kerdudo/ Compagnie Papier Théâtre
De 1902 à 1952, la photographe Yvonne Kerdudo, plus connue sous le nom de "Madame Yvonne" dans le Trégor rural, n’a cessé de sillonner son canton à vélo, réalisant plus de 20 000 clichés. Des photos de famille, de mariages, de communions, des fêtes de village, des battages, des soldats, des enfants, des anciens… Elles constituent un précieux témoignage de la vie ordinaire en ce début du 20è siècle. 

Décédée en 1954, ce fonds est longtemps resté stocké dans le grenier de la photographe. Ce n’est qu’en 2005, qu’une de ses petites-nièces décide de le céder à la compagnie Papier Théâtre qui va se lancer dans un patient travail de restaurations et de collecte de témoignages auprès de personnes ayant connu la photographe. 

Près de 8 000 photographies ont, à ce jour, été identifiées. Certaines seront publiées dans un ouvrage attendu mi-avril aux éditions Filigranes. 
 
20 000 clichés sortis de l'oubli grâce au travail acharné de la compagnie papier Théâtre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture photographie art patrimoine