Prix du porc : les producteurs se sentent pris en otage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné
Porcs d'un élevage breton
Porcs d'un élevage breton © T. Bouilly

Paul Auffray, le président de la Fédération Nationale Porcine, dénonce un "chantage et une prise en otage des éleveurs" après l'absence de cotation au Marché au Porc Breton. Les deux plus gros transformateurs de viande ont boycotté la séance de lundi. 

La situation inédite de l'absence de cotation n'a pas tardé à faire réagir les producteurs de porc. Dès lundi soir, Paul Auffray, le président de la Fédération Nationale Porcine, dénonçait un "chantage et une prise en otage des éleveurs".
durée de la vidéo: 00 min 37
Paul Auffray sur le bras de fer des transformateurs porcins


Pallier au dumping social européen

Suite à une conférence de presse décidée en urgence et qui s'est tenue au Marché au Porc Breton à Plérin ce mardi, Michel Bloch, le président de l'union des groupements de producteurs de viande en Bretagne (UGPVB) rappelle que les éleveurs, pris à la gorge financièrement, n'ont plus les moyens de vendre leurs porcs à moins de 1,40€. L'absence de cotation laisse aussi sur les bras des milliers de porcs chez les producteurs.

Michel Bloch demande au gouvernement de trouver des solutions de manière urgente pour donner les moyens aux transformateurs dont la Cooperl et Bigard pour pouvoir acheter le porc à 1,40€ le kilo en France et qu'ils ne soient plus tenter par les porcs européens à 20 ou 30 centimes moins chers au kilo. Pour cela, le responsable porcin estime qu'il faut combattre le dumping social qui existe dans certains pays d'Europe et qui fait des ravages dans les filières agricoles.
durée de la vidéo: 02 min 33
Michel Bloc'h, président de l'UGPVB sur ll'absence de cotation au marcgé du porc breton


Les producteurs ont précisé qu'ils attendaient avec impatience une cotation au marché jeudi et qu'ils n'excluaient pas de nouvelles actions à venir.

Dans une interview, le Premier ministre Manuel Valls a tenu à préciser que le gouvernement restait mobilisé au coté des éleveurs. Stéphane Le Foll, le ministre de l'agriculture a ajouté qu'il ferait tout pour que la cotation ait bien lieu jeudi au Marché du Porc Breton.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.