• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Des rapaces plutôt que du poison. Pour éloigner les rongeurs, la coopérative installe des nichoirs

Un nichoir pour rapace à la Coopérative du Gouessant / © Maylen Villaverde/ France 3 Bretagne
Un nichoir pour rapace à la Coopérative du Gouessant / © Maylen Villaverde/ France 3 Bretagne

Dans les Côtes d’Armor, la coopérative Le Gouessant fabrique des aliments pour bétail. Une aubaine pour les nuisibles qui s’invitent pour se remplir la panse. Mais un risque en terme d’hygiène qu'on essaie de combattre avec des rapaces plutôt que des traitements chimiques
 

Par Gilles Le Morvan

A St Aaron dans les Côtes d’Armor, la coopérative de nutrition animale Le Gouessant mène une expérimentation pour éloigner les nuisibles. Leurs fientes sont en effet potentiellement porteuses de salmonelle. Mais les traitements chimiques pour empoisonner les rongeurs présentent un risque pour l'environnement et la biodiversité.

Faucon crécerelle et chouette effraie


Alors sur le site, on essaie de trouver des alternatives. On faisait déjà appel de temps en temps en temps à un fauconnier et à sa buse. Depuis cet hiver, en collaboration avec l’association Viv’Armor et des élus, la coopérative opte pour une nouvelle stratégie : pour repousser les nuisibles, l’idée n’est plus seulement d’avoir de temps en temps recours à des rapaces, mais d'installer faucons et chouettes à demeure. En leur proposant des nichoirs. 

Le reportage de  Maylen Villaverde, Fabrice Leroy et Didier Lefebvre
Des rapaces plutôt que du poison. Pour éloigner les rongeurs, la coopérative installe des nichoirs
Reportage de Maylen Villaverde, Fabrice Leroy et Didier Lefebvre Intervenants : Jérémy Allain, Directeur Association Viv'Armor Thomas Couepel, Président de la Coopérative Le Gouessant Jean Louis Barbo, élu de la communauté "Lamballe Terre et Mer "

Sur le même sujet

Le maquis de Saint-Marcel raconté aux écoliers

Les + Lus