Autisme. Une maman invente un porte-monnaie éducatif, primé au concours Lépine

Publié le
Écrit par Quentin Cezard .

Laurence Gauvry, une costarmoricaine, a imaginé pour son fils autiste un porte-monnaie ludique. Elle souhaitait lui apprendre à compter et à gagner en autonomie pour faire des courses. Son invention le « Tuteuro » a remporté la médaille d’or du concours Lépine 2022, et est aujourd'hui utilisé dans les IME.

Acheter du pain à la boulangerie peut sembler anodin pour tout un chacun mais pour certains enfants avec un trouble du spectre autistique cela représente un certain défit… Laurence Gauvry souhaitait aider son fils Marian à relever ce challenge.

Son garçon souffre d’un autisme sévère. Il ne maîtrise pas le langage. "Il ne comprenait pas le monde qui l’entourait, qu’est-ce que c’était qu’un magasin, qu’est-ce qu’un échange, une marchandise. Je ne pouvais pas donner d’explication par des mots." Comment faire alors pour qu’il comprenne et qu’il apprenne à compter ?

"J’ai regardé sur internet et je n’ai rien trouvé de satisfaisant." Pas de quoi décourager la maman. Elle se met alors à plancher sur un outil pédagogique pour apprendre tout d’abord à compter l’argent à la maison et à faire des simulations d’achat à partir de cartes.

"C’est un apprentissage évolutif avec plusieurs niveaux de compréhension. Une fois qu’il a compris, on se déplace en magasin et il fait la transaction. Ce n’est pas qu’un jeu. C’est un outil." Tuteuro (Tuteur + euro) voit le jour pour la première fois dans une première mouture.

L’invention prend la poussière dans un tiroir

Marian a alors 6 ou 7 ans et il utilise l’outil toutes les semaines. "On allait toujours dans la même boulangerie avec la même boulangère complice." Mais le fil de Laurence Gauvry a de nombreux problèmes de santé et la famille déménage. Tuteuro fini dans un tiroir où il va prendre la poussière pendant plusieurs années.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais voilà qu’un jour une éducatrice de l’Institut Médico Educatif (IME) de Plaintel dans les Côtes d’Armor souhaite emmener Marian dans un magasin. Aucun problème pour Laurence Gauvry à une seule condition... qu’ils utilisent son porte-monnaie Tuteuro. D’abord un peu surprise l’éducatrice revient du magasin sous le charme : "Vous tenez quelque chose !" Surtout que, si son fils n’est pas capable d’utiliser un porte monnaie ordinaire, cet outil "peut permettre à certains enfants autistes de passer ce cap".

Un outil incontournable dans l'apprentissage des enfants autistes

Elle travaille alors avec l’IME pour améliorer son prototype. "La maman nous a confié le Tuteuro, se rappelle David Nabucet, responsable de service. On l’expérimentait et on lui faisait des retours. Elle le corrigeait, le modifiait et nous le renvoyait." Les échanges durent un certain temps avant d’aboutir à une version aboutie.

L’outil est aujourd’hui devenu un élément incontournable de l’Institut. "On était un peu en difficulté avec certains adolescents. Avec cet outil, ils ont appris à compter, à rendre la monnaie. Ça les met en situation d’autonomie et d’interaction sociale. Ils sont désormais en capacité de faire un achat. Certains jeunes peuvent aujourd’hui rentrer seuls dans un magasin."

Coup d’arrêt avec la crise sanitaire

Le porte-monnaie rencontre un certain succès que la crise Covid vient stopper. Les restrictions sanitaires d’un côté, la baisse des transactions de l’autre sans parler de l’utilisation de plus en plus exclusive du paiement sans contact…

Tuteuro se prend un sacré coup. Il est sonné mais loin d’être KO ! Le salut vient du fameux concours Lépine. En mai 2022 Tuteuro remporte la médaille d’or. Une belle vitrine pour l’invention qui remporte aussi un prix de la préfecture d’Ile de France.

Une nouvelle méthode d’apprentissage ?

Aujourd’hui le porte-monnaie éducatif est commercialisé sur le site de Laurence Gauvry. "Cela intéresse de plus en plus de professionnels, nous confie-t-elle." Elle s’est aussi lancée dans d’autres outils mathématiques pour des enfants avec des problèmes d’apprentissage au primaire. "Ce sont des outils évolutifs et cohérents entre eux. Ca forme un ensemble. Certaines personnes me disent que je vais mettre en place une méthode !" Mais pas de précipitation pour Laurence… "Pour concevoir une méthode, il me faudrait couvrir tout le programme de primaire et je n’y suis pas encore."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité