Drame familial à Saint-Brieuc. "J’ai entendu les cris, les coups de feu et le silence, le silence total"

Publié le
Écrit par Séverine Breton .

Ce dimanche 22 janvier, vers 16h, les policiers du commissariat de Saint-Brieuc ont été appelés pour des coups de feu dans un immeuble de trois étages. Un jeune homme de 24 ans aurait tiré sur sa conjointe et sur leur fille de 3 ans et demi avant de se donner la mort. Virginie, une voisine, a entendu les cris et les coups de feu. Elle témoigne, encore sous le choc.

Virginie venait de rentrer chez elle après une balade en forêt avec son petit garçon. "Et d’un coup, témoigne-t-elle, j’ai entendu "à l’aide !", une femme qui criait "à l’aide", qui disait, "aidez-moi!". Et puis, trois secondes après, j’ai entendu cinq coups de feu. Un premier, un deuxième, plus rien et après-coup, d'autres coups et le silence total, le silence total" répète-t-elle.

Dans l’immeuble, un jeune homme aurait  tiré sur sa compagne, sur leur petite fille, sur sa belle-mère et a retourné l’arme contre lui. 

La panique et la tristesse

"C’était la panique, une voisine a appelé la Police" confie Virginie. À leur arrivée, les policiers ont découvert trois corps sans vie. La belle-mère a été transportée à l'hôpital.

"En me couchant hier soir, j’entendais encore les cris et les coups de feu et ce matin, je les entends toujours, déclare Virginie la voix tremblante. Nous sommes tous tristes et on se demande ce qui se passe."

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Saint-Brieuc. 

(S.B. avec Gilles Le Morvan)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité