Erquy. Un cocktail molotov sur le chantier du parc éolien, le maire appelle au calme

Un cocktail molotov a été lancé sur le chantier du parc éolien à Erquy dans la nuit du vendredi 23 au 24 avril, alors que le projet suscite les tensions. Une enquête a été ouverte, menée par la brigade de recherches de Saint-Brieuc. 

La plage de Caroual à Erquy où le chantier du parc éolien a démarré
La plage de Caroual à Erquy où le chantier du parc éolien a démarré © JM. Piron - France Télévisions

Un cocktail molotov a atterri sur le chantier de raccordement de la plage de Caroual du parc éolien à Erquy, à côté des algecos qui donnent côté ville. L'alerte a été donnée par l'agent de sécurité qui se trouvait sur place, à 4 h du matin dans la nuit du 23 au 24 avril indique la gendarmerie. Il n'a pas été blessé et a pu maîtriser le feu provoqué par l'engin qui aurait été conçu dans une canette de bière. 

Des tensions autour du parc éolien qui inquiètent la municipalité

Les travaux de raccordement du futur parc éolien ont démarré le 15 mars dernier, engagés par RTE (gestionnaire du Réseau de Transport d'Electricité). Ceux en mer doivent commencer dans les prochaines semaines, non sans susciter la crispation de riverains ou des comités de pêche locaux qui contestent cette installation. 


Ce samedi matin, le maire d'Erquy Henri Labbé condamne fermement cet acte "qui aurait pu très mal tourner car cela aurait pu coûter la vie à quelqu'un".  Il précise que l'agent de sécurité est très choqué. Selon lui, cela appelle à des "violences inacceptables".  Il ajoute désemparé : "On craignait et on s'attendait à ce genre de situation."  

Henri Labbé appelle tout le monde au calme, pour préserver la sérénité de sa commune, alors que la saison touristique approche. 

Le chantier va faire l'objet d'une surveillance accrue. RTE annonce porter plainte. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie, menée par la brigade de recherches de Saint-Brieuc. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers environnement aménagement du territoire