Journée mondiale des solitudes.Et si vous faisiez un Service Civique Solidarité Séniors ?

Cette semaine a lieu la Jounée mondiale des solitudes. 12% de la population française vit aujourd'hui dans un grand isolement. Plus grave, on observe que la solitude est en forte augmentation dans de nombreux secteurs de la population, notamment chez les personnes âgées. D'où l'importance des Services Civiques Solidarité Séniors.

Avec la crise sanitaire, le sentiment de solitude s'est encore aggravé. Un ressenti très partagé par les jeunes et les personnes âgées, alors qu'ils peuvent constituer un socle de solidarité intergénérationnel.

Jeunes et seniors : un même sentiment de solitude !

En 2022, dans le cadre de son 1er baromètre des relations intergénérationnelles mené par Opinion Way le Service Civique Solidarité Seniors a mis en lumière que 41% des seniors interrogés déclaraient souffrir de solitude ou d’isolement social et les jeunes partageaient ce sentiment pour 65% d’entre eux. Et pourtant, les relations intergénérationnelles sont un vecteur essentiel, non seulement de lutte contre l’isolement social, mais aussi de consolidation de notre modèle social.

Ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans – et jusqu’à 30 ans, en situation de handicap, le Service Civique Solidarité Seniors travaille donc à rompre l’isolement que vivent les personnes âgées en dynamisant leur quotidien. Il s'agit de leur rendre visite, à domicile ou bien en structure d’accueil. Comme, tout service civique, il est rémunéré 600 euros par mois.

En bretagne, les jeunes vont dans les Ehpad pour rompre la solitude des anciens. Il y a aussi des visites à domicile ou des présences plus spécifiques lors des bistrots mémoires, avec des personnes atteintes de troubles neurodégénératifs. C'est souvent en ville, mais nous avons plus de mal à trouver des candidats en milieu rural.

Mélissa Le Boloch

Coordinatrice régionale Service Civique Solidarité Séniors

 Mobiliser les jeunes !

En France, l'association souhaite mobiliser d'ici à 2026, 10 000 jeunes en Service Civique de 6 à 12 mois auprès de 200 000 personnes âgées et apporter une solution en recréant du lien intergénérationnel.

Dans le sondage Opinion Way, 71% des seniors interrogés déclarent se sentir moins seuls grâce à l’accompagnement des jeunes en Service Civique. Du côté de ces derniers, ils sont 55% à reconnaître l’apport bénéfique de la relation intergénérationnelle avec des personnes âgées.

Les petits poussins jaunes de l'Ehpad

C'est ce que ressent Lucie, 22 ans. Depuis six mois, avec Éloïse, elle travaille en binôme au sein de l'Ehpad du Prieuré, à Jugon-les-Lacs, dans les Côtes d'Armor, près de Lamballe. Les jeunes filles passent quatre jours par semaine sur place, avec une quarantaine de personnes visitées. Vêtues de sweats jaunes aux couleurs de l'association, les résidents les reconnaissent maintenant et les ont surnommées "les petits poussins" ! "Des liens se tissent et l'on prend le temps de converser", explique Lucie." J'essaie parfois de les faire marcher et d'animer des ateliers de gymnastique."

J'ai beaucoup de reconnaissance. Par exemple avec Anne, une résidente de 80 ans atteinte de troubles neurodégénératifs. Aujourd'hui, elle me reconnait et elle est contente de me voir. Cela fait plaisir.

Lucie, Service Civique Solidarité Séniors

Dotée d'une licence Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) en activité physique adaptée, la jeune femme voulait savoir si ce type de public pourrait lui convenir pour sa future orientation professionnelle. Elle souhaite en effet devenir éducatrice APA  (activité physique adaptée) pour les personnes âgées. Elle qui a encore ses deux grands-parents et même une arrière-grand-mère ne doute plus. Sa voie est tracée...

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité