Paimpol. La plage du Ledano fermée à cause de fortes émanations d'hydrogène sulfuré

A Paimpol, la plage du Ledano est interdite jusqu'au 3 août à cause de taux élevés en H2S. La mairie a pris cet arrêté de précaution pour protéger la population de ce gaz mortel, émis par les algues vertes. Le CEVA se déplacera ce lundi 26 juillet pour confirmer la nature des algues en cause.
Une plage de l'estuaire du Trieux fermée à cause d'un taux trop élevé d'hydrogène sulfuré (H2S)
Une plage de l'estuaire du Trieux fermée à cause d'un taux trop élevé d'hydrogène sulfuré (H2S) © Abdelazar Delavie

La municipalité de Paimpol a annoncé sur les réseaux sociaux : " L'accès à la plage du Ledano est interdit en plus des activités nautiques et de plaisance jusqu'au 3 août. Des algues sont en décomposition avec risque de dégagement d’hydrogène sulfuré (H2S) très toxique à forte concentration. Merci de votre compréhension."

Fanny Chappé, la maire de Paimpol avance : " Ce sont a priori des algues vertes en décomposition devenues blanchâtres."

Le taux d'hydrogène sulfuré mesuré par les services techniques de la Ville étant au dessus des normes ce mardi 20 juillet, un arrêté de précaution a été pris jusqu'au 3 août pour protéger la population de ce gaz mortel.

"Cette plage située dans l'embouchure du Trieux est à l'abri, explique Matthieu Créac'h, directeur général des services de la Ville de Paimpol. La mer ne la nettoie pas autant que les plages donnant sur la mer." 

Le CEVA (centre d'étude et de valorisation des algues) viendra sur place ce lundi 26 juillet pour vérifier la nature des algues en décomposition.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
algues vertes environnement tourisme économie