Santé. De plus en plus de communes proposent une mutuelle à leurs habitants

Publié le
Écrit par Sylvaine Salliou .

Près de 3 000 communes en France ont fait le choix d’une mutuelle "communale". Des tarifs négociés avec des structures, privées ou associatives, qui suivront les habitants même après un déménagement. Et elles sont tous les jours un peu plus nombreuses à le faire. Dernière en date en Bretagne, la ville de Saint-Quay-Portrieux, dans les Côtes-d’Armor.

Les habitants de Saint-Quay-Portrieux qui le souhaitent, vont bientôt pouvoir bénéficier d’une mutuelle communale à tarifs négociés. L' objectif est de regrouper les habitants afin d’obtenir des tarifs à la baisse.

Deux organismes ont été retenus par les élus de Saint-Quay : Nuoma Mutuelle et La Mutuelle Familiale. Ce sont des associations et c'était important pour l e maire, Thierry Simelière et son équipe, car le partenariat, dont la mise en place interviendra dès la fin de l'année 2022 repose avant tout sur une démarche " sociale et solidaire".

Il s'agit d'associations d'assurés qui ont pour objet de rechercher et de proposer à leurs membres un contrat de santé à des tarifs attractifs, selon les besoins identifiés.

Thierry Simelière, maire de Saint-Quay-Portrieux

Pour bénéficier de cette mutuelle communale, il faut être résident de la commune ou y travailler. Le maire précise que lorsqu'un habitant déménage, son contrat le suit.

Les retraités sont la première cible

Cette nouvelle couverture santé est accessible à tous. Mais elle cible plus particulièrement les retraités, les étudiants, les demandeurs d'emploi ou les travailleurs non-salariés. Les salariés ont des mutuelles d'entreprise. Chacun reste libre d'y adhérer ou non.

Selon le maire de Saint-Quay, une soixantaine d'habitants devraient être intéressés dès cette année, sur les 3 300 que compte la commune l'hiver. Difficile en revanche, pour les élus de donner une idée des économies réalisées par les habitants qui décideraient d'adhérer à la mutuelle commune : " Cela dépend des contrats précédents, mais on peut imaginer 10 ou 20 euros par mois d'économie", explique Thierry Simelière.

De plus en plus d'appels d’offres lancés par les communes

D'autres communes proposent des mutuelles à leurs administrés. À Caudan, dans le Morbihan, les habitants qui le souhaitent pourront aussi prochainement bénéficier d’une complémentaire santé à tarifs préférentiels.

C'est Manche Bretagne Atlantique (MBA) mutuelle a été retenue par les élus. C’est une entreprise de l’économie sociale et solidaire. Nadine Werner, responsable commerciale de MBA Mutuelle, explique que les communes lancent de plus en plus d'appels d'offres pour proposer à leurs administrés ce type de mutuelle, plus " accessible".

Les économies réalisées sont au minimum de 15 à 20%, elles peuvent être beaucoup plus importantes.

Nadine Werner, responsable commerciale  de MBA Mutuelle

Le site Goodassur estime que l’économie réalisée par les bénéficiaires varie entre 30% et 60%.

Dans le cas des mutuelles communales choisies par les villes de Caudan ou de Saint-Quay-Portrieux, il n'y a pas de questionnaire médical, pas de limite d’âge, ni nombre minimal d'adhérents. C'est un autre avantae, selon les mutuelles retenues par les équipes municipales. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité