Sanctuaire de Querrien : seul lieu en Bretagne où la Vierge serait apparue

Chaque année, le 15 août, le pardon de Querrien rassemble les fidèles. Le sanctuaire Notre-Dame-de-Toute-Aide, situé à la Prénessaye, dans les Côtes d'Armor, est le seul lieu d'apparition de la Vierge Marie reconnu par l'Eglise en Bretagne.

Le Pardon du 15 août célébré au sanctuaire marial de Querrien : seul lieu en Bretagne où la Vierge Marie s'est révélée en 1652
Le Pardon du 15 août célébré au sanctuaire marial de Querrien : seul lieu en Bretagne où la Vierge Marie s'est révélée en 1652 © Catherine Jauneau/France Télévisions
C'est un petit hameau, à quelques encablures de Loudéac, dans les Côtes d'Armor. Et un haut lieu de pèlerinage chaque 15 août. Querrien abrite, en effet, le sanctuaire marial Notre-Dame-de-Toute-Aide. La Vierge y serait apparue le 15 août 1652. 


Un miracle reconnu par l'Eglise


Dans ce village bucolique, situé sur la commune de la Prénessaye, les fidèles se pressent, nombreux. En ce samedi d'Assomption, la messe y est célébrée par l'archevêque de Rennes, Mgr Pierre d'Ornellas. Cette année 2020 marque également le 70e anniversaire du couronnement de la statue de Notre-Dame-de-Toute-Aide.
Le choix du Pape Pie XII de couronner le vocable de la Vierge le 14 août 1950 n'est pas un hasard : Querrien est le seul lieu en Bretagne où Marie se serait révélée. Une apparition que l'Eglise a reconnu officiellement.
 
Les fidèles sont venus nombreux à Querrien, ce 15 août. Ils ont assisté à la messe en plein air
Les fidèles sont venus nombreux à Querrien, ce 15 août. Ils ont assisté à la messe en plein air © Catherine Jauneau/France Télévisions


La Vierge et la bergère


L'histoire se déroule en 1652. Un 15 août. Une jeune bergère de 12 ans, Jeanne Courtel, sourde et muette de naissance, est en train de réciter une prière quand la Vierge lui apparaît et dit vouloir être honorée en ce lieu.
Un miracle se produit alors : l'enfant retrouve l'ouïe et la parole. L'histoire dit aussi que Marie lui demande de fouiller la mare Saint-Gall où elle trouvera la statue de la Vierge à l'enfant, taillée mille ans plus tôt par un moine irlandais et enfouie dans les eaux de la source après la destruction de la chapelle. La sculpture est ainsi découverte. 


"Le petit Lourdes breton"


L'apparition est authentifiée par l'évêque de Saint-Brieuc la même année. Une chapelle est construite et devient très vite un lieu de pélerinage. Jeanne Courtel "reverra" la Vierge à maintes reprises.

Querrien est aujourd'hui surnommé "le petit Lourdes breton"plusieurs fois par an, se déroulent deux grands Pardons : celui du 15 août et un autre, le deuxième dimanche de septembre, en commémoration du 11 septembre 1652, date à laquelle l'évêque de Saint-Brieuc vint en personne reconnaître l'authenticité des apparitions.

Sur le site, vit une communauté de trois religieuses. Elles veillent sur le sanctuaire de Notre-Dame-de-Toute-Aide.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société