"Trophées bretons du développement durable" : Lannion-Trégor Communauté à l’honneur pour son plan mobilité

La remise des 14e Trophées bretons s'est déroulée ce mardi 22 septembre. Lauréat dans la catégorie Mobilité, la communauté de communes de Lannion-Trégor innove avec la location de scooters électriques et une incitation à l’échelle d’un parc d’activité de 5 000 salariés.  
 

Des scooters électriques pour faciliter le chemin vers l'emploi.
Des scooters électriques pour faciliter le chemin vers l'emploi. © Lannion Trégor communauté
Deux actions destinées à faciliter les déplacements sur son territoire ont permis à la communauté d’agglomération de Lannion-Trégor de remporter le Trophée breton du développement durable dans la catégorie "Mobilité".


Scoot'électro

La première est la mise à disposition de scooters électriques à des jeunes sans moyen de locomotion pour se rendre au travail, en stage ou en formation. Sélectionnés par la maison de l'emploi qui regroupe la Mission locale et Cap emploi, la location de ces scooters est minime : 30 € pour quinze jours, 50 € le mois.

"C’est une alternative qui leur donne le moyen de démarrer dans la vie. D’ailleurs, on s’aperçoit que certains  prennent goût à ce moyen de locomotion et dès qu’ils en ont la possibilité en achète un", informe Joël Le Jeune, président de Lannion-Trégor Communauté.


Une appli pour covoiturer

Deuxième action : une incitation au covoiturage pour les trajets domicile-travail. Grâce à l’application Klaxit, toutes les personnes travaillant sur la technopole Pégase à Lannion peuvent être mises en relation pour effectuer leur trajet ensemble. "Il s’agit d’un covoiturage ciblé en terme géographique, mais c’est une zone d’activité qui regroupe de nombreuses entreprises avec plus de 5 000 salariés, auxquels il faut rajouter les étudiants des IUT", précise le président de l'agglomération.

Pour les passagers, le service est gratuit. C’est l’agglomération qui dédommage les conducteurs, autour de 2 euros par passager et par trajet (le montant varie en fonction du kilométrage). À ce jour, 800 personnes se sont inscrites sur l’application dont 275 conducteurs.


Une panoplie de solutions pour des déplacements doux

Pour la communauté de Lannion-Trégor, le co-voiturage et la location de scooters électriques viennent s’ajouter à d’autres mesures déjà prises "pour offrir toutes les possibilités de se déplacer tout en étant vertueux en termes de développement durable", souligne le président de l'agglomération.

Location de vélos électriques à un prix défiant toute concurrence (15 € par mois). Offre de transport à la demande aux personnes âgées ou à mobilité réduite afin qu’ils puissent se rendre à l’hôpital, chez un médecin, ou même pour faire ses courses. Création d’une navette gratuite dans le centre-ville de Lannion. 

"Le relief est un peu compliqué, on veut aider les gens à circuler, à monter dans le haut de la ville. Comme dans toutes les villes, on a des bus. Mais dans une agglomération qui compte 57 communes, sans métropole, avec concentration des emplois, des établissements d’enseignement supérieur, des gens qui habitent sur la totalité du territoire, il faut pouvoir offrir une panoplie de solutions plus large et un peu innovante pour pouvoir se déplacer partout sans être obligé de prendre sa voiture", justifie Joël Le Jeune .
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mobilité économie transports environnement